Planète Cinéphile

Cette semaine

67EME MOSTRA DE VENISE

67-mostra-de-venise.PNG

 

 

Pied de nez au festival de Deauville ou pure coïncidence ? Cette année le cinéma américain est à l'honneur, avec Quentin Tarantino derrière le masque, la 67ème Mostra de Venise nous prépare de belles surprises.

 

C'est aujourd'hui que le plus prestigieux festival de cinéma italien lève son rideau rouge, avec en ouverture le dernier long métrage de Darren Aronofsky, intitulé : "Black Swan" ("Le Cygne Noir"). Après avoir décroché le Lion d'or il y a deux ans avec "The Wrestler", le cinéaste américain revient au devant de la scène avec un nouveau thriller poétique à mi-chemin entre "Requiem for a Dream" & "The Wrestler". L'intrigue du film revient sur l'ascension d'une jeune danseuse de ballet new-yorkaise qui se voit confier le premier rôle du "Lac des Cygnes" de Tchaïkovski et qui doit faire face à une dangereuse rivale. Dévoilé à la presse dans la matinée, le film a recolté de nombreux avis positifs et la performance de la comédienne Natalie Portman a été salué par l'ensemble de la critique.

 

Cette année 79 films seront projetés, dont 24 entreront en compétition pour remporter le Lion d'or. Pas moins de six films américains seront présentés durant ces dix jours, outre "Black Swan", on retrouvera «Somewhere» de Sofia Coppola, «Promises written in water» de Vincent Gallo, «Miral» de Julian Schnabel, et «Barney’s version» réalisé par Richard J. Lewis et interprété par Dustin Hoffman. La France concourra avec 3 films : "Potiche" de François Ozon, "Vénus Noire" d'Abdellatif Kechiche et "Happy Few" d’Antony Cordier. Quant à l'Italie, elle sera représentée avec 4 longs métrages dont une adaptation du roman best-seller «La solitude des nombres premiers» de Paolo Giordano.

 

Rester connecter sur le site officiel : http://www.labiennale.org/en/Home.html

 

 

Courtesy of AFP & la Biennale di Venezia

Partager cet article