Planète Cinéphile

Cette semaine

25EME FESTIVAL DU FILM POLICIER DE COGNAC

 

La 25e édition du festival du film policier de Cognac, qui présente jusqu'à dimanche une trentaine de longs et courts métrages du monde entier, s'est ouverte mercredi soir avec "Exiled" du Hong-Kongais Johnnie To, qui sortira sur les écrans français le 11 juillet.

Le président du jury longs métrages, Claude Lelouch, a déclaré ouvert le festival, soulignant que "le polar est peut-être le genre le plus près de la vie, car la vie est un immense suspense".

M. Lelouch était accompagné des membres de son jury, les comédiennes Léa Drucker, Hélène Fillières, Julie Gayet, Audrey Marnay, le chanteur Julien Clerc, et les comédiens Jean-Pierre Lorit, Jocelyn Quivrin et Bruno Wolkowitch.

"Le polar est le genre qui permet d'explorer les personnages dans leurs extrêmes. C'est dans les extrêmes qu'on peut mesurer la force et la faiblesse des gens", a ajouté le réalisateur qui vient de tourner un polar, "Roman de gare".

Huit longs métrages d'Australie, de Suède, ou encore des Etats-Unis sont en lice pour la principale section compétitive.

Un jury spécial police, composé de six commissaires de tous horizons qui ont été présentés mercredi soir, remettra également l'issue du festival un "prix spécial police", créé en 2000.

Le jury courts métrages, présidé par le réalisateur français Gérard Pirès, devra pour sa part trancher entre cinq productions francophones.

Le festival rend par ailleurs hommage au polar français avec 16 films réalisés entre 1947 et 2006 qui ont marqué les esprits des cinéphiles, de "Quai des orfèvres" (Henri-Claude Clouzot) à "La raison du plus faible" (Lucas Belvaux) en passant par "La mariée était en noir" (François Truffaut).

 

Courtesy of AFP

Partager cet article