Planète Cinéphile

Cette semaine

EUROPA CORP

 

EuropaCorp, la société de production et de distribution cinématographique de Luc Besson, a obtenu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) pour entrer en bourse le 6 juillet, et émettra environ 5 millions d'actions à un prix allant de 14 à 16,25 euros.

EuropaCorp, fondée en 1999 et détenue à 73% par le réalisateur du "Grand bleu" et à 16% par son associé Pierre-Ange Le Pogam, un ancien de chez Gaumont, fera son entrée sur le marché Eurolist d'Euronext Paris après avoir obtenu lundi le visa de l'AMF à son opération, indique-t-elle dans un communiqué publié mardi.

L'entrée en bourse prendra la forme d'une augmentation de capital avec l'émission de 5 millions d'actions nouvelles, au plus 5,5 millions en cas de forte demande, ce qui représente 24,5% du capital (26,3% maximum).

L'opération valorise la société, qui a dégagé 8,2 millions d'euros de bénéfices sur son dernier exercice, à quelque 316 millions d'euros, sur la base d'un prix de l'action au milieu de la fourchette.

Les actions EuropaCorp seront proposées aux investisseurs institutionnels (banques) et au public à compter de ce mardi et jusqu'au 4 juillet. Leur prix définitif sera connu le 5 juillet au soir, précise la société.

Enfin, le 6 juillet, la société fera son entrée effective sur le marché.

Avec cette entrée en bourse, EuropaCorp, qui a réalisé 41% de son chiffre d'affaires à l'international sur ses deux derniers exercices, espère notamment accélérer sa croissance et doubler progressivement le budget de ses films vendus à l'étranger.

La société souhaite aussi se donner les moyens de "procéder à des acquisitions sélectives, notamment dans le domaine du contenu", dit-elle.

Luc Besson, Pierre-Ange Le Pogam et le directeur financier d'EuropaCorp, Raphaël Durand, donneront mercredi matin à Paris une conférence de presse pour présenter la société.

EuropaCorp a produit ou co-produit 45 films allant de la comédie grand public, notamment la saga des "Taxi", au thriller "Ne le dis à Personne", en passant par le film d'animation "Arthur et les Minimoys", gros succès du box-office cet hiver en France et dans le monde, avec quelque 107 millions de dollars de recettes brutes.

Courtesy of AFP

Partager cet article