Planète Cinéphile

Cette semaine

L'INCIDENT

 

Il a travaillé avec les plus grands écrivains français, de Marguerite Duras à Alain Robbe-Grillet. Il a adapté des pièces de théâtre (Coeurs), et même une opérette (Pas sur la bouche). Mais, curieusement, Alain Resnais n'avait jamais porté à l'écran un roman. A 85 ans, le cinéaste va s'essayer à cet exercice puisque son prochain long métrage, en tournage au premier semestre 2008, sera une adaptation de "L'Incident", un ouvrage de Christian Gailly publié aux Editions de Minuit en 1996. Pour l'écriture du scénario, Resnais s'est adjoint les services de Laurent Herbiet, le réalisateur de Mon colonel (qui fut aussi son assistant sur Pas sur la bouche). A noter qu'après une collaboration de 15 ans avec Bruno Pésery, Resnais travaille cette fois avec le producteur Jean-Louis Livi (F comme Films).

Resnais, Desplechin : une famille recomposée

Les rôles principaux seront tenus par deux de ses comédiens fétiches, Sabine Azéma et André Dussollier, qui tournent respectivement leur neuvième et septième long métrage avec lui. Si l'ensemble du casting n'est pas encore connu, on sait déjà que la troupe Resnais s'enrichit de deux nouveaux membres, et pas des moindres : Emmanuelle Devos et Mathieu Amalric, piliers de la famille Desplechin - lequel n'a jamais caché son admiration pour l'auteur de Mon Oncle d'Amérique. Les deux comédiens viennent d'ailleurs d'achever le tournage d'Un conte de Noël, le dernier Desplechin, attendu en salles en mai prochain (pour le Festival de Cannes ?).

L'Aventure de Mme Muir... et de Georges

Dans L'Incident, Marguerite Muir (Azéma), dentiste et... pilote amateur, se fait arracher son sac, dont le contenu est jeté dans un parking. Et c'est Georges Palet (Dussollier), un homme solitaire au passé trouble, qui ramasse le portefeuille... L'auteur raconte la rencontre de ces deux êtres, en usant d'une comparaison qui ne manque pas d'air : les différentes phases de pilotage d'un avion... Né en 1943, lauréat du Prix du Livre Inter en 2002 pour Un soir au club, Christian Gailly est un auteur aussi secret qu'Alain Resnais. Et si le second connaît la chanson, le premier est un jazzophile averti : avant de devenir écrivain, il fut saxophoniste...

 

 

Courtesy of Julien Dokhan

Partager cet article