Planète Cinéphile

Cette semaine

BACK 2 CLASSICS : "JAMES BOND 007 CONTRE DR. NO" (1962)

DrNo.jpg

 

 

Lorsque Harry Saltzmann et Albert Broccoli produisent, en 1962, l'adaptation cinématographique d'un roman d'espionnage à succès, ils ignorent qu'ils viennent de donner naissance à l'une des sagas les plus célèbres du Septième Art qui leur survivra et qui perdurera durant un cinquantenaire (et ce n'est pas fini).

 

En engageant Terence Young, suite aux refus des réalisateurs Guy Green, Ken Hughes (qui participa à la mise en scène du James Bond «pirate» que fut "Casino Royale" en 1967) et Guy Hamilton (qui finira par changer d'avis et mettre en scène "Goldfinger"), les producteurs firent entièrement confiance à ce metteur en scène jusque là spécialisé dans les films de guerre.

 

Le jeune acteur choisi pour incarner l'espion le moins secret du monde est encore un inconnu en 1962. Sean Connery, à qui Ian Fleming (l'auteur des romans) aurait préféré David Niven, est sur le point de devenir la star que l'on sait grâce à ce rôle. Jusque là habitué aux petits rôles, il pourra ensuite tourner avec les plus grands (on le retrouvera dans "Pas De Printemps Pour Marnie" de Sir Alfred Hitchcock, par exemple). Choisi pour sa personnalité plus que pour son talent d'acteur, Sean Connery emporta le rôle face à des candidats tels que Richard Burton, Trevor Howard ou Roger Moore (qui lui succédera quelques années plus tard).


 

Dr-NO-2.png

 

 

Dès ce premier opus, de nombreux éléments incontournables des films de la franchise sont déjà présents : de la James Bond Girl qui succombe au charme de 007 à la scène de casino, en passant par l'affrontement avec le grand méchant ou le badinage avec Miss Moneypenny, "James Bond contre Docteur No" pose les premiers jalons d'un futur monument du cinéma. Envoyé en Jamaïque par son chef M, pour cette première mission sur grand écran, il devra y affronter le terrifiant Docteur No (campé par Joseph Wiseman) qui, au nom du S.P.E.C.T.R.E., veut faire exploser la fusée lunaire américaine. Incarné remarquablement par Sean Connery, qui lui insuffle un mélange unique de classe et de cynisme, l'agent 007 fait des premiers pas remarqués sur grand écran. Tous les aficionados de la saga se rappellent des nombreuses scènes-cultes de ce film, qu'il s'agisse des premiers plans mettant en scène James Bond ou de l'apparition d'Honey Rider (la divine Ursula Andress) sortant de l'océan.

 

Malgré un budget réduit (qui contraint l'équipe de tournage à mille prouesses), "James Bond contre Docteur No" fut un triomphe lors de son exploitation en salles. L'année suivante vit la mise en chantier du deuxième film de la franchise ("Bons Baisers De Russie"). Une saga mythique était née, qui compte à ce jour 23 films et 6 interprètes du rôle principal.

 

 

 

Remerciements à Laurent avec "Deuxième Séance" (http://deuxiemeseance.blogspot.fr) & Vodkaster. Courtesy of Columbia Pictures Industries, Inc.

Partager cet article