Planète Cinéphile

Cette semaine

BERLINALE 2012, LE PALMARES

Berlinale2012.jpg

 

Samedi 18 Février, l'Ours d'Or du 62ème Festival International du Film de Berlin a été attribué au long métrage "Cesare Deve Morire("César Doit Mourir") des frères Vittorio et Paolo Taviani. Le docu-fiction des deux frères octogénaires italiens succède ainsi à "Une Séparation" d'Asghar Fahardi, récompensé l'an dernier. L'histoire du film est une libre adaptation du "Jules César" de Shakespeare, interprété par des détenus d'un quartier de haute-sécurité (voir la bande-annonce ci-dessous).

 

Le moins que l'on puisse dire est que le jury présidé par le cinéaste anglais Mike Leigh a offert un palmarès éclaté. L'Ours d'Argent du meilleur réalisateur a échu au metteur en scène allemand Christian Petzold, pour le drame "Barbara". Le cinéaste hongrois Bence Fliegauf a obtenu le Grand Prix du jury pour le drame "Csak A Szél" ("Juste Le Vent"), qui revient sur les massacres envers la communauté rom en Hongrie.

 

Pour l'interprétation, l'Ours d'Argent de la meilleure actrice a été décerné à Rachel Mwanza pour son rôle d'enfant-soldat dans le drame canadien "Rebelle" de Kim Nguyen. Le pendant masculin du trophée est revenu au jeune danois Mikkel Boe Følsgaard pour sa prestation dans "En Kongelig Affaere" ("Une Affaire Royale"). Ce long métrage historique a aussi décroché le prix du scénario.


Lutz Reitemeier a été salué d'un Ours d'Argent pour la photographie de "Bai Lu Yuan" de Wang Quan'an. Le prix Alfred Bauer, récompensant l'audace et la prise de risque artistique, est revenu dans l'escarcelle de Miguel Gomas, pour "Tabu". Enfin, la cinéaste suisse Ursula Meier a reçu la Mention Spéciale du Jury pour son dernier projet intitulé "L'Enfant D'En Haut", avec Léa Seydoux et Kacey Montet Klein dans les rôles principaux.


 

Courtesy of Internationale Filmfestspiele Berlin, Sacher Distribuzione & Relax News

Partager cet article