Planète Cinéphile

Cette semaine

BOX-OFFICE FRANCE : DU 05 AU 11 MARS 2014

Supercondriaque.JPG

 

 

Le beau temps est l'ennemi du cinéma, c'est bien connu !! La pellicule fond comme neige au soleil. Cela n'empêche cependant pas SUPERCONDRIAQUE de cumuler encore plus d'un million de spectateurs cette semaine (3 millions au total). Ni 300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE de démarrer en trombe. Pour le reste, calme plat ! Des démarrages un peu mous (DANS L'OMBRE DE MARY - LA PROMESSE DE WALT DISNEY, DIPLOMATIE) voire super mou (N'IMPORTE QUI, VAMPIRE ACADEMY : BLOOD SISTERS, UN WEEK-END A PARIS). Chez notre ami américain la météo doit être légèrement capricieuse avec quelques éclaircies (300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE et M. PEABODY ET SHERMAN LES VOYAGES DANS LE TEMPS démarrent doucement) mais aussi de gros nuages pluvieux qui permettent à 12 YEARS A SLAVE et GRAVITY, dopés par les Oscars, d'afficher des hausses de fréquentation et à THE GRAND BUDAPEST HOTEL de réaliser sur 4 copies ce que pratiquement aucun film n'avait jamais réussi à réaliser jusqu'à maintenant.


UN BON GREC

300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE démarre aussi bien que 300 et ce, sans Gerard Butler normal vu que dans le premier il ... attention ceci était une tentative de spoiler une histoire que tout le monde connait ... 767 436 entrées vs 802 975 entrées, c'est kiff kiff bourriquot !! Ce n'est pas le cas aux USA comme nous le verrons plus bas. Et comme cette franchise est une franchise de première semaine, il n'existe aucune raison au monde pour que 300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE fasse mieux que les 1 661 288 entrées de 300.


AIME HSC

Remi Gaillard étant le seul acteur à porter fièrement les belles couleurs du MHSC, champion de France 2012 pour notre plus grand plaisir, c'est écrit, il ne serait pas étonnant que le film N'IMPORTE QUI ait superformé du côté de La Paillade. Son coefficient Paris / Province de 7,65 est déjà un premier indice pour appuyer cette proposition. Malgré tout, si engouement il y a eu à Montpellier, cela n'aura pas été suffisant pour porter le film au-delà des 100 000 spectateurs (85 291 entrées). Loin, très loin de LES 11 COMMANDEMENTS (2 971 700 entrées).


MARY POP UP

DANS L'OMBRE DE MARY - LA PROMESSE DE WALT DISNEY ne cumule qu'un tout petit 137 770 spectateurs. Pas de quoi lui permettre de dépasser les 300 000 spectateurs. Une perspective inférieure aux 500 734 entrées cumulées par NEVERLAND par exemple.

Et pour mémoire, MARY POPPINS avait cumulé 4 318 293 entrées.


AU CINEMA CE SOIR

DIPLOMATIE ne convertit pas son succès théâtral dans les salles de cinéma. Seulement 134 113 spectateurs se sont rendue calmement dans les salles, assister à cette joute verbale entre Niels Arestrup, tout juste auréolé d'un nouveau César, et André Dussollier. Finalement, il devrait atteindre le même nombre d'entrées que LE SOUPER (356 334 entrées), autre joute verbale cinématographique bien connue, elle-même également adaptée d'une pièce de théâtre, qui avait valu un César à Claude Rich.


FLASHNEWS

8 films du top 25 du box-office mondial de tous les temps sont sortis en 2012 ou en 2013. Ce classement est effectué en dollars et non en entrées. Vive la 3D !


EN BLOCK

5 César. Voilà le résultat : +26% de spectateurs dans les salles pour LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! qui porte son cumul à 2 694 918 spectateurs.

C'est faiblard. Seulement 47 296 entrées pour VAMPIRE ACADEMY : BLOOD SISTERS. Pendant ce temps-là, au Ranelagh, les ados bronzaient sous le soleil.

C'est dommage. Plutôt bien accueilli par la presse, UN WEEK-END A PARIS ne cumule que 31 950 spectateurs. Pas de quoi le porter au-delà des 100 000 entrées.

ARRETE OU JE CONTINUE ne cumule quant à lui que 24 431 entrées. C'est un peu mieux. Mais pas de beaucoup.


NOT SO HOT FROM THE US

Les USA sont un peu à la bourre. M. PEABODY ET SHERMAN LES VOYAGES DANS LE TEMPS et THE GRAND BUDAPEST HOTEL sont déjà sortis depuis bien longtemps en France. Enfin, depuis une semaine pour ce dernier mais depuis un bon mois pour le premier.

300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE domine le box-office avec 45 M$ de recette. C'est moins bien que les 71 M$ cumulés par le premier mais c'est mieux que les 35 M$ cumulés par GLADIATOR. C'est moins bien que les 61 M$ cumulés par LE CHOC DES TITANS mais c'est mieux que les 33 M$ cumulés par LA COLERE DES TITANS. Il atteindra les 100 M$ de recettes ce qui sera alors deux fois moins bien que les 211 M$ de 300. Bref, ce n'est quand même pas très bien.

M. PEABODY ET SHERMAN LES VOYAGES DANS LE TEMPS cumule 32 M$ de recette. C'est le 18éme meilleur week-end pour un film Dreamworks Animation. C'est mieux que TURBO (21M$) et LES CINQ LEGENDES (24 M$) mais moins bien que MEGAMIND (46 M$) et BEE MOVIE (38 M$). M. PEABODY ET SHERMAN LES VOYAGES DANS LE TEMPS dépassera en tout cas les 100 M$.

THE GRAND BUDAPEST HOTEL sorti sur seulement 4 copies, cumule un impressionnant, un amazing, un huge, 811 000 $. Il s'agit, en toute simplicité, de la neuvième meilleure moyenne de tous les temps pour une sortie limitée. On peut toujours trouver un "all time" de quelque chose sur le marché américain. C'est génial !

Depuis son Oscar du meilleur film, 12 YEARS A SLAVE a rajouté 2,7 M$ dans son escarcelle ce qui porte son cumul à 53 M$. C'est donc plutôt utile un Oscar. En avoir 7, ça marche aussi. GRAVITY gagne 1% de recette par rapport à la semaine dernière.

 

 

 

Courtesy of Florestan La Torre avec www.cbo-boxoffice.com

Partager cet article