Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES 2014 : DIRECTOR'S CANNES #8

Director's Cannes

 

 

Hope, récompensé par le prix SACD de la Semaine de la Critique, est un film d'ores et déjà intéressant de par son procédé de création. L'objectif du réalisateur français Boris Lojkine est de rendre compte du parcours du combattant qu'entreprennent les émigrés africains souhaitant atteindre l'Europe. Boris Lojkine a choisi d'emmener ses deux acteurs principaux pour accomplir ensemble le périple en question.

 

Recherche de papiers, de boulots, de moyens de transports, de monnaie d'échange, il a tourné sur les lieux avec les personnes rencontrées sur place et n'a rien fictionné. Ils ont fait ensemble ce qu'ils auraient dû avoir à faire s'ils avaient été eux-même dans cette situation. Bien sûr les événements sont mis en scènes, mais les acteurs secondaires jouent tous leurs propres rôles et les choix des personnages sont ceux que font au quotidien les émigrés. Une nouvelle forme de cinéma-vérité naît sous nos yeux et le résultat est bouleversant.

 

L'impression d'authenticité ne nous quitte pas une seule seconde et même si les contraintes de tournage obligent le cinéaste à très vite s'appuyer sur une systématique de réalisation bancale, le talent de cadreur et l'amour portée aux personnages se ressentent du début à la fin. Il s'agit là d'un film incontournable si l'on s'intéresse à ces problématiques politiques ou à cette esthétique d'un cinéma direct, encore épuré.


 

 

 

Courtesy of La Semaine de la Critique & Director's Cut

Partager cet article