Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES QUOTIDIE 2011 : "SWEET ..." (DU LUNDI 16 AU DIMANCHE 22 MAI)

cannes121

cannes122

 

Lundi 16 Mai, début de semaine et dernier épisode de "Cannes Quotidie" pour cette saison 2011, avec "THE TREE OF LIFE" de Terrence Malick et "L'APOLLONIDE - SOUVENIRS DE LA MAISON CLOSE" réalisé par Bertrand Bonello.

 

On vit au bordel comme dans un pensionnat de jeunes filles avec : "L'Apollonide, souvenirs de la maison close", troisième film français en compétition, visite sociologique et picturale dans l'univers de la prostitution. Baignée d'une lumière empruntée aux tableaux d'Ingres ou de Degas, la maison parisienne du quartier de l'Opéra, en pleine réforme haussmanienne, abrite une douzaine de belles que visitent au soir tombé des consommateurs de passage et quelques réguliers qui y ont noué des attaches. Le réalisateur Bertrand Bonello s'introduit dans ce monde clos sur le point de basculer au tournant du 19e siècle, alors qu'apparaissent l'électricité et les premières voies du métro: "On sait d'emblée que la maison va fermer et on l'accompagne", résumait-il lundi devant la presse. Solidaires et bonnes amies, les pensionnaires n'y sont pas maltraitées: Madame (Noémie Lvovsky) prodigue de judicieux conseils et veille à leur santé, elles se préparent en riant entre copines, nouant les corsets des unes et maquillant les autres, même si la plupart sont prisonnières de leurs dettes qui les enchaînent à la maison sans grand espoir d'en sortir. Lors de la conférence, Bertrand Bonello argumentait : "Tout ce qu'on avait à ce sujet, ce sont des points de vue d'hommes : des peintres, des auteurs ... Moi, ce que je voulais, c'est le point de vue des femmes, le regard qu'elles portent sur les hommes. Ce n'est pas un film qui est là pour ouvrir le débat. Je veux qu'on en parle pour son scénario, pour ses images ... On peut faire de ce sujet un objet esthétique."

 

 Trente-deux ans après avoir reçu le prix de la mise en scène pour "Les Moissons du Ciel" (1979), Terrence Malick revient en compétiton à Cannes pour son cinquième film "The Tree of Life". Le cinéaste américain met en scène les souvenirs de Jack, élevé dans les années 50 par des souvenirs de Jack, élevé dans les années 50 par un père autoritaire et une mère aimante. A la naissance de ses deux frères, il va devoir partager l’amour inconditionnel qui lui est donné et affronter l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre déjà précaire … Le réalisateur propose en parallèle une vision de l’humanité depuis sa genèse. Un projet ambitieux aussi mystérieux que lui, un homme connu pour sa réserve. Sa rareté au cinéma, avec 5 films en 36 ans, marquée par une absence de 20 ans entre "Les Moissons du Ciel" et "La Ligne Rouge", amplifie l’attente autour de "The Tree of Life". Le cinéaste Malick absent, le comédien Brad Pitt expliquait en conférence de presse : "Ce film est universel, Terrence Malick espère toucher toutes les cultures. Il faudrait plusieurs jours pour expliquer le processus de création du film. Le scénario était très bien écrit, très dense, mais Terrence Malick ne voulait pas le suivre à la ligne. Il aime attraper la vérité au vol. C'est pour cela que le film dégage cette impression de fraîcheur. De plus, tout a quasiment était filmé avec la lumière du jour."

 

CA CONTINUE ... SUITE ET FIN DE LA PROGRAMMATION DU FESTIVAL DE CANNES 2011 :

 

"BIR ZAMANLAR ANADOLU'DA" réalisé par Nuri Bilge CEYLAN
"DRIVE" réalisé par Nicolas WINDING REFN

"HANEZU NO TSUKI" réalisé par Naomi KAWASE

"ICHIMEI" réalisé par Takashi MIIKE
"LA PIEL QUE HABITO" réalisé par Pedro ALMODÓVAR
"LA SOURCE DES FEMMES" réalisé par Radu MIHAILEANU
"LE HAVRE" réalisé par Aki KAURISMÄKI
"MELANCHOLIA" réalisé par Lars VON TRIER
"PATER" réalisé par Alain CAVALIER

"THIS MUST BE THE PLACE" réalisé par Paolo SORRENTINO

 

BONUS :

 

Le cinéaste américain Jim Jarmusch ("The Limits Of Control") évoquera une histoire d'amour entre vampires dans son prochain film encore sans nom. Prévu pour 2013, le long métrage réunira Tilda Swinton, Mia Wasikowska et Michael Fassbender. Le projet de Jim Jarmusch était évoqué depuis l'été dernier à travers son casting prestigieux mais sans aucune indication sur son histoire. Tilda Swinton, ("Le Monde De Narnia"), Mia Wasikowska ("Alice"), Michael Fassbender ("Inglourious Basterds") et John Hurt ("Harry Potter") se donneront la réplique dans cette histoire romantique de vampires qui se déroulera entre Tanger et Detroit. Le tournage débutera au printemps 2012 au Maroc, en Allemagne et aux Etats-Unis.

 

PLUS (EXCLUSIF)

 

TintinPOSTER1.jpg

TintinPOSTER2.jpg

 

Sortie (France) : 26 Octobre 2011

 

Courtesy of AFP, Reuters, Relax News, Ain't It Cool, Empire Online, Amblin Entertainment & Le Festival de Cannes

Partager cet article