Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES QUOTIDIE 2012 : POMPE A GAZ (MERCREDI 23)

17.jpeg

18.jpeg

 

"Sur la route" ("On the road") de Walter Salles et "Holy Motors" de Leos Carax, quinzième et seizième long métrage en compétition, projetés ce Mercredi 23 Mai.

 

Huit ans après avoir reçu le Prix Vulcain de l'Artiste-Technicien pour "Carnets de voyage", le cinéaste brésilien revient à Cannes pour nous présenter le très attendu "Sur la route". L'histoire de Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, qui rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à Marylou, une ado très séduisante. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde. Un temps destiné au cinéaste Francis Ford Coppola (par ailleurs producteur), l' inadaptable adaptation cinématographique de l'oeuvre-phare de Jack Kerouac (carnet de bord expérimental, précurseur du mouvement culturel de la beat generation), arrive dans les mains de Walter Salles, qui nous livre un road movie inégal et dénué de sens. Ici, l'authenticité d'une telle oeuvre littéraire est primordiale et pleinement revendiquée. Par conséquent, la sincérité artistique aurait été que ce soit Kerouac lui-même qui filme ses récits d'époque. Seuls, le casting (Kristen Stewart, Kirsten Dunst, Sam Riley, Garrett Hedlund & Viggo Mortensen) et les images du chef opérateur français, Eric Gautier, arrivent à sauver, en partie, l'intérêt du film. Logiquement, une adaptation cinématographique qui n'est pas à la hauteur des espérances - Actuellement en salles.

 

Après "Pola X" et plus récemment la réalisation d'un segment pour le film collectif "Tokyo", le metteur en scène français Leos Carax nous présente aujourd'hui son nouveau long métrage "Holy Motors"Vingt-quatre heures de la vie d'un être interprété par Denis Lavant qui voyage de vie en vie, comme un tueur solitaire et froid allant de gage en gage. Il a, dans chacune de ces vies entrecroisées, une identité tout à fait distincte : parfois homme, parfois femme; parfois encore jeune, parfois vieillard moribond; parfois misérable, parfois fortuné. Tour à tour meurtrier, mendiante, PDG, créature monstrueuse, travailleur, père de famille. On comprend que Denis Lavant joue des rôles, plongeant en chacun tout entier - mais où sont les caméras, l'équipe de cinéma, le metteur en scène ? 11 vies, 11 interprétations magistrales d'un Denis Lavant fascinant, épaulé à l'image (et au son) par Kylie Minogue et Eva Mendes. Un mix formel et narratif riche et ingénieux, qui ne sombre jamais dans le trop expérimental - "Holy Motors", une pépite cinéphilique comme il n'en n'existe quasiment plus (encore une côté français, et c'est tant mieux !) Au-delà l'oeuvre singulière, Leos Carax nous livre un témoignage essentiel, celui de la difficulté pour l'Homme à élaborer un champ d'expression au sein d'une vie, de la remise en question destructrice, à la nécessité de créer. L'inégalité d'une carrière, celle d'un artiste. Le Prix de la Mise en Scène au Palmarès 2012 ?

 

EN BONUS

 

* Natalie Portman, l'actrice oscarisée l'an dernier pour "Black Swan", aurait accepté le rôle principal du nouveau long métrage de la réalisatrice Lynne Ramsay ("We Need to Talk About Kevin"), qui se nommera "Jane Got a Gun". Natalie Portman y incarnerait une femme décidée à faire appel à un ancien amant, afin de sauver son mari hors-la-loi et mourant, pourchassé par son propre gang.


Révélé au Marché du Film de cette 65ème édition du Festival de Cannes, ce projet avancé au stade de financement, s'inscrit dans la tendance cinématographique du moment, à savoir le western. Tom Cruise s'intéresse à un projet de remake des "Sept mercenaires", alors que Quentin Tarantino achève le tournage du remake de "Django Unchained", avec Jamie Foxx et Leonardo Di Caprio.

 

* Restons au Marché du Film, où l'on a pu découvrir la première affiche teaser de la suite du sympathique film d'action,"Red". Réalisé cette fois par Dean Parisot (réalisateur de séries télévisées "Monk", "Galaxy Quest"), "Red 2" est prévue aux Etats-Unis le 2 Août 2013.

 

 

RED2Cannes.jpg


 

Courtesy of Le Festival de Cannes, AFP, The Hollywood Reporter, Summit Entertainment & Relax News

Partager cet article