Planète Cinéphile

Cette semaine

EXPOSITION, LE MUSÉE IMAGINAIRE D'HENRI LANGLOIS

Henri-Langlois1.JPG

 

 

L'exposition "Le Musée Imaginaire D'Henri Langlois" ouvrira ses portes au public ce Mercredi 09 Avril, à La Cinémathèque Française. Une retrospective et un vibrant hommage dédiés à son père fondateur, qui aurait fêté cette année son centième anniversaire. L'occasion de (re)découvrir ce passionné qui a en quelque sorte inventé la cinéphilie contemporaine, en partageant ses goûts pour le cinéma mondial et en faisant dialoguer les plus grands artistes du XXème Siècle.

 

"Planète Cinéphile" vous propose de découvrir en exclusivité les premières images de l'exposition "Le Musée Imaginaire D'Henri Langlois". Un évènement culturel national, inauguré ce Lundi matin par Serge Toubiana, Costa-Gavras & Dominique Païni.

 

 

Henri-Langlois2.JPG

 


Henri Langlois fut un personnage savant et dénué d’esprit de sérieux, intempestif et opiniâtre, à l’instar des autres figures géniales du XXe siècle qui mêlèrent l’extravagance de leurs projets à celle de leur comportement. Pittoresque pédagogue, poète d’un art qui n’en finissait pas de douter qu’il en soit un, Henri Langlois offre à la jeune cinéphilie d’aujourd’hui l’occasion d’un éloge du goût comme posture éthique, face aux tendances cyniques et uniformisantes de l’idéologie consumériste.

 

Dès les années 30, Langlois fut un voyant, lançant le cinéma à la conquête des autres arts. Il prit conscience de la disparition du cinéma muet et de l’importance que le cinéma avait déjà pour les artistes majeurs du siècle. La Cinémathèque française fut son oeuvre et cette institution impulsa la création des cinémathèques du monde entier. Henri Matisse, Max Ernst, Miró, Picabia, Léger, Magritte, Beuys et Andy Warhol, parmi tant d’autres, y trouvèrent les solutions pour réaliser leur passion de figurer le mouvement. Langlois inventa ainsi le musée où les artistes ne viennent plus copier les maîtres mais découvrir ce dont personne n’avait eu autant la preuve avant le cinéma : le monde n’est que mouvements, vitesses et rythmes.

 

Simultanément, il permit de découvrir l’influence que les cinéastes avaient reçue des arts visuels du passé. Jean Renoir, Eisenstein, Charlie Chaplin, Fritz Lang, Hitchcock, Godard, eux, copièrent les maîtres ! Le goût d’Henri Langlois pour un cinéma non “aliéné” à la narration, lui fit défendre les grands cinéastespeintres : Ruttmann, Fischinger, Len Lye, Man Ray, Léger, Richter ... puis Kenneth Anger, Paul Sharits, les recherches françaises des années soixante de Martial Raysse à Philippe Garrel, la factory d’Andy Warhol ...

 

 

ExpoLanglois3.jpgExpoLanglois4.jpgExpoLanglois5.jpgExpoLanglois6.jpgExpoLanglois7ExpoLanglois8.jpg

ExpoLanglois10.jpgExpoLanglois9

ExpoLanglois11.jpgExpoLanglois12.jpgExpoLanglois13.jpg

 

 

Informations Pratiques :


La Cinémathèque Française : 51 rue de Bercy -75012 PARIS

Informations T. 01 71 19 33 33 

Du lundi au samedi (sauf fermeture mardi) : de 12h à 19h 

Nocturne le jeudi jusqu’à 22h 

Dimanche : de 10h à 20h 

Plein Tarif : 10€ - Tarif Réduit : 8€ - Moins de 18 ans : 5€ - Forfait Atout Prix : 7€ - Libre Pass : Accès libre

 

À noter que de nombreuses activités et programmations parallèles seront prévues dans les semaines à venir. Plus d'informations : http://www.cinematheque.fr

 

 

 

 

 

 

Courtesy of La Cinémathèque Française (Photographies Nicolas Cabellic)

Partager cet article