Planète Cinéphile

Cette semaine

M.A.J. "GRAVITY", LA BANDE-ANNONCE EST LA !

gravity.jpg

 

 

Le projet le plus ambitieux et l'un des plus attendus de cette année 2013, le nouveau long métrage du cinéaste Alfonso Cuarón  intitulé "Gravity" nous dévoile sa bande-annonce. Après l'excellent "Les Fils De L'Homme", le réalisateur et scénariste revient avec une nouvelle expérience cinématographique hors du commun qui associera subtilement plans séquences de plusieurs dizaines de minutes à la technologie IMAX 3D. Le casting principal de "Gravity" réunira à l'image Sandra Bullock & George Clooney. A ce niveau de cinéphilie, ce n'est même plus de la hâte, c'est de l'impatience !

 

Synopsis : "Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre ..."

 

Sortie (France - IMAX 3D) : 23 Octobre 2013

 

 

 

 

M.A.J. - "Gravity" dévoile une nouvelle bande-annonce plus longue (2'22"). Le film événement d'Alfonso Cuaron, avec Sandra Bullock et George Clooney, a fait l'ouverture du 70e festival de Venise et sera également présenté au festival de Toronto 2013. Sa sortie française est toujours fixée au 23 Octobre 2013.

 

 

Projeté en ouverture de la prestigieuse Mostra de Venise le Mercredi 28 Août dernier, "Gravity" a fait forte impression sur les journalistes présents, qui s’accordent tous à encenser ce thriller d’un genre nouveau, dont le style semble en passe de marquer l’histoire de la SF. Si certains parlent déjà de « nouveau 2001, L’odyssée de l’espace », c’est un concert de louanges qui accompagne désormais le film d’Alfonso Cuarón. Tour d’horizon des meilleures critiques.

En interprétant ces deux astronautes en lutte contre une dérive inéluctable dans le cosmos, George Clooney et Sandra Bullock transforment l’espace en un huis clos particulièrement angoissant, où la pression croît à mesure que les réserves d’oxygène s’épuisent. À la différence du traitement habituel de ce thème au cinéma, Cuarón fait le choix audacieux d’un dépouillement de la forme au profit d’un recentrage sur les émotions des personnages. Aussi rythmé qu’esthétique, "Gravity" impressionne par la sensation de vertige qu’il confère au spectateur, comme le souligne Variety en rappelant que « peu de films ont procuré la sensation de flotter juste à côtés des personnages avec une telle puissance et une telle subjectivité », qualifiant le réalisateur de « virtuose ».

Se justifiant à chaque plan, l’utilisation du format 3D, apporte un relief sans pareil au film dont les effets visuels sont décrits comme « exaltants et spectaculaires » par Screen International, qui renchérit en expliquant : « Techniquement, Gravity est un véritable succès (…) les mouvements de caméra magnifiquement orchestrés signés Cuarón laisseront le public sans voix ». Côté français, Première salue également l’esthétisme du film : « Gravity est un tour de force technique, pas seulement parce que les effets sont innovants, mais surtout parce qu’ils sont déterminés par une mise en scène d’une intelligence rare ». Abondant dans le même sens, Stéphanie Zacharek (Village Voice) indique simplement : « Je ne m’en suis toujours pas remise ».

Enfin, The Hollywood Reporter évoque l’expérience de cette projection en résumant : « Gravity est une histoire palpitante sur la survie, dopée par des intermèdes de tension à couper le souffle et effroyablement surprenants ». Concluant cette série de critiques enthousiastes, le Time Magazine prend du recul sur l’évènement : « Si le passé du cinéma n’est plus, Gravity nous montre son glorieux avenir ». Une affirmation qui renvoie à l’impact que provoque le film sur son public et qui justifie l’immense attente entourant sa sortie officielle. 


 

 

Courtesy of Warner Bros. Pictures & Warner Bros. France

Partager cet article