Planète Cinéphile

Cette semaine

"GRAVITY", LE POINT SUR LE NOUVEAU ALFONSO CUARON

gravity.jpg

 

Nouvelles informations sur l'un des films les plus attendus du second semestre 2012, " Gravity" d'Alfonso Cuarón ("Les fils de l'homme"). Le long métrage de science-fiction du réalisateur mexicain, interprété par Sandra Bullock, George Clooney et Basher Savage, se dévoile peu à peu sur la toile ...

 

Il y a plusieurs semaines déjà, George nous assurait : "Visuellement, je n'ai jamais rien vu de tel de toute ma vie". Aujourd'hui, Chris deFaria, le superviseur des SFX chez Warner Bros (à qui l'on doit notamment les effets de " Sucker Punch"), présent lors de la conférence 5D | FLUX à l'USC (University of South California), en rajoute une couche et nous annonce que le film s'ouvrira sur un plan séquence d'une durée de 17 minutes ! Toujours selon lui, " Gravity" serait constitué de 156 plans sur deux heures de film. La plupart d'entre eux dureraient "six, huit à dix minutes".

 

Et histoire de faire encore plus original, DeFaria explique que Cuarón, avec les talents d'Andy Nicholson (le production designer) et d'Emmanuel Lubezki (le chef opérateur, à qui l'on doit notamment l'image et la lumière de "Tree of Life"), a travaillé la pré-production du film en le conceptualisant en animation. "Au lieu de créer des vrais personnages en numérique, nous avons commencé par faire une sorte de film d'animation en image de synthèse, dans lequel nous avons incrusté le visage des vrais acteurs." La difficulté étant de faire coïncider les angles de prises de vue avec les plans tournés numériquement; "En fait, nous avons imaginé le plan sur ordinateur, puis tourné l'action en 'live' pour que celle-ci concorde".

 

Synopsis : "Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky qui effectue son dernier vol avant de prendre sa retraite. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre."

 

Sortie (France – IMAX 3D) : 28 Novembre 2012

 

 

Courtesy of Warner Bros. Pictures, Universal Movies & NASA

Partager cet article