Planète Cinéphile

Cette semaine

L'AUTRE SORTIE DE LA SEMAINE : "AU-DELÀ DES COLLINES"

Au-dela-des-collines.jpg

 

 

Trois fois primé (double prix d'interprétation féminine & prix du scénario), lors de sa sélection à la 65ème édition du Festival De Cannes (dont on vous avait parlé ici même),"Planète Cinéphilevous invite à découvrir cette semaine l'un des chefs-d'oeuvre cinématographiques de l'année, "Au-delà des collines" de Cristian Mungiu.

 

Ce nouveau long métrage s’inspire de faits réels. En effet, le cinéaste roumain se souvient qu’en 2005, une jeune nonne était morte suite à un exorcisme dans un couvent en Moldavie. Le prêtre, qui l'avait séquestrée et privée d'eau et de nourriture, avait été condamné par la justice à 7 ans de prison et excommunié de l'église orthodoxe. Cet évènement ayant fait la une des journaux, la pratique de l'exorcisme a été interdite par la suite. Cependant, de nombreuses vidéos sur internet prouvent que des exorcismes ont encore lieu. Le scénario, écrit par Cristian Mungiu, repose sur sa lecture des "romans non fictionnels" écrits par Tatiana Niculescu Bran. Cette dernière a enquêté sur l’incident de 2005 et a publié deux livres : l’un sur les faits et l’autre sur le procès qui en a découlé.


L’histoire et le scénario ont été difficiles à mettre en place dans l’esprit de Cristian Mungiu, au point de mettre en péril le projet. C’est donc étape par étape qu’il a conçu son film. Il raconte : "Je me suis dit : "D’abord, nous devons avoir un scénario et après nous décidons". Puis : "Voyons quelques acteurs, tournons quelques scènes et ainsi de suite". Maintenant, nous avons un film terminé, mais je n’ai pas encore trouvé ma réponse."

 

Après le montage final d'"Au-delà des collines", près de 40 minutes de film ont été coupées. Selon le réalisateur, la difficulté résidait dans le fait que "ce film présente une logique de roman, plutôt qu’une logique cinématographique, dans le sens où des détails et des événements mineurs sont aussi importants que le conflit principal". Ne disposant que de peu de temps, le chef monteur Mircea Olteanu s’est rendu sur le lieu du tournage en travaillant dans une chambre d’hôtel aménagée pour l’occasion. Cristian Mungiu résume : "Donc, nous avons fini à peu près en même temps le tournage et le montage." Le tournage du film a débuté durant l’hiver 2011, et s'est achevé en mai 2012. Les conditions de tournage étaient difficiles, puisque les températures pouvaient descendre jusqu’à -15 degrés, et car la lumière n’était présente qu’entre 9 heures du matin et 3 heures de l’après-midi.

 

Synopsis : "Alina revient d'Allemagne pour y emmener Voichita, la seule personne qu'elle ait jamais aimée et qui l'ait jamais aimée. Mais Voichita a rencontré Dieu et en amour, il est bien difficile d'avoir Dieu comme rival."


Sortie (France) : 21 Novembre 2012

 

 

 

Courtesy of Why Not Productions, Wild Bunch & Le Pacte

Partager cet article