Planète Cinéphile

Cette semaine

L'AUTRE SORTIE DE LA SEMAINE : "BOULE ET BILL"

Boule-et-Bill.jpg

 

 

Après une ligne éditoriale 100% environnementale la semaine dernière, focus, cette semaine, sur une sélection hebdomadaire consacrée à la production française actuelle. En une, la romance contemporaine "Mobius", revue et corrigée par Eric Rochant, complétée par la comédie familiale "Boule & Bill" co-réalisée par Franck Magnier et Alexandre Charlot. Coup de coeur en forme d'hommage après la disparition, en début de semaine, du scénariste de la bande-dessinée "Boule & Bill" (illustrée par Jean Roba), Maurice Rosy.

 

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir vu "Week-End Royal" ...

 

Twitter-weekend-royal.png

 

"Boule & Bill" est la toute première adaptation au cinéma de la célèbre bande dessinée éponyme créée par Jean Roba en 1959, et dont Laurent Verron a repris les flambeaux depuis 2003. Il s'agit d'une adaptation en réel, c'est à dire avec de vrais acteurs, et un vrai chien dans le rôle de Bill.

 

Alexandre Charlot et Franck Magnier n'étaient pas, à l'origine, de grands fans de la BD : "Je connaissais "Boule & Bill" comme tout le monde, mais ce n’était pas une de mes B.D. cultes", confie en effet Magnier. L'idée de cette adaptation leur est en fait venue de l'envie très forte de faire un film mettant en scène une aventure liée à un chien, et qui puisse plaire à toute la famille : "Depuis déjà deux ans, nous avions envie de faire un film avec un chien. (...) Aux États-Unis, c’est quasiment un genre à part entière", explique Charlot. Pour les réalisateurs et scénaristes, l'ambiance de  "Boule & Bill"  incarne un sentiment rassurant lié à l'enfance, au rapport fusionnel qu'on peut avoir avec son animal à ce moment de la vie.

 

Il s'agit aussi, dans le film, de dépeindre une époque, avec tout ce qu'elle implique de caractéristiques sociales, ces dernières étant notamment retranscrites dans les rapports entre les personnages du père (Franck Dubosc) et de la mère (Marina Foïs) : "En 1976, même si 1968 était passé par là, tout n’avait pas changé dans le quotidien de la France. Le mari qui partait travailler et la femme au foyer restaient une réalité. Cela nous a entre autres permis de développer toute une thématique sur cette femme en demande d’émancipation, qui veut vraiment être considérée comme l’égale de son époux. On parle de l’époque sans basculer dans un film social mais en créant une opposition entre le père et la mère assez réjouissante", précisent les metteurs en scène. 

 

Synopsis : "Tout commence à la SPA. Un jeune cocker se morfond dans sa cage. Il ne trouve pas les maîtres de ses rêves. Soudain, apparaît un petit garçon, aussi roux que lui. Qui se ressemble s'assemble : c'est le coup de foudre. Pour Boule et Bill, c'est le début d'une grande amitié. Pour les parents, c'est le début des ennuis… Et c'est parti pour une grande aventure en famille."

 

Sortie (France) : 27 Février 2013

 

 

 

 


Courtesy of StudioCanal & Diaphana

Partager cet article