Planète Cinéphile

Cette semaine

L'AUTRE SORTIE DE LA SEMAINE : "THE WE AND THE I"

The-we-and-the-i.jpg

 

Présentée lors de l'ouverture de la Quinzaine Des Réalisateurs 2012 ainsi qu'à la dernière édition du  Festival Du Cinéma Américain De Deauville, la nouvelle comédie dramatique de Michel Gondry vient d'être récompensée du Prix de la Critique Internationale. " The We And The I" est ce que l'on pourrait appeler un "bus-movie", puisque l'action se déroule presque exclusivement dans un bus et prend des allures de huis-clos mobile ! Pour la petite histoire, il s'agit d'une véritable conductrice de bus qui est au volant du véhicule. Si la ligne est inventée, le bus, en revanche, est un vrai bus du service des transports new-yorkais. Cependant, le parcours n’est pas réel : "Je ne pense pas qu’on puisse conduire aussi longtemps sans sortir du Bronx, mais la topographie est très variée : il y a le zoo, le Yankee stadium, l’East River, des parcs et des zones ultra-industrielles", comme le dit le cinéaste.

 

Même si le film donne l'impression, par sa spontanéité, d'avoir été improvisé, Michel Gondry déclare au contraire que les dialogues étaient tous écrits au préalable, bien qu'inspirés du vécu des acteurs : "Il y avait un script qu’on respectait, c’était très écrit mais basé sur leurs histoires et leurs conversations", explique-t-il. Cela dit, le cinéaste admet avoir conservé une scène qui a réellement eu lieu dans le bus, au cours de laquelle tous les personnages se mettent véritablement à pleurer. Tous les acteurs qui figurent à l'affiche deu film sont amateurs, puisqu'il s'agit en réalité de vrais lycéens. Le processus de "recrutement" a duré près de trois ans, pendant lesquels Gondry et son équipe ont mené des interviews auprès des jeunes afin de dégager des archétypes. 

 

Synopsis : "C'est la fin de l'année. Les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d'adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide. Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité …"

 

Sortie (France) : 12 Septembre 2012

 

 


 

Courtesy of Mars Distribution & Partizan films

Partager cet article