Planète Cinéphile

Cette semaine

L'AUTRE SORTIE DE LA SEMAINE : "WARM BODIES RENAISSANCE"

Warm-Bodies-copie-1.jpg

 

 

Notre coup de coeur de la semaine revient à "Warm Bodies Renaissance", adaptation du roman éponyme de l'auteur Isaac Marion. Ce dernier ayant commencé par publier sur le web sa nouvelle de sept pages, intitulée "I Am A Zombie Filled With Love", dont il a ensuite tiré un roman au vu de son succès.

 

Warm Bodies, qui narre la romance entre un zombie et une jeune fille, est également très librement inspiré de "Roméo et Juliette" de William Shakespeare. Les noms des personnages renvoient à la célèbre pièce du maître britannique. R renvoie à Roméo, Julia à Juliette, Perry à Paris, Marcus à Mercutio, Nora à la nourrice de Juliette : "Bien qu’il ne s’agisse pas d’un 'Roméo et Juliette au pays des zombies', le classique de Shakespeare a néanmoins une influence dans le film. On y retrouve même la fameuse scène du balcon et un baiser romantique, sans doute le premier du genre, entre R le zombie et l’objet humain de son désir, Julie", indique l'auteur du roman Isaac Marion.

 

Pour le réalisateur Jonathan Levine ("50/50"), l'histoire d'amour entre R et Julie tient également de Frankenstein : "Pour moi, la relation amoureuse entre R et Julie, qui est au cœur de l’histoire, est un mélange entre Roméo et Juliette et Frankenstein. Le plus important à mes yeux était d’arriver à en saisir l’évolution. On assiste à la naissance puis à l’épanouissement de leur relation ; on est témoin de leur nervosité première, voire de leur répugnance, avant qu’ils laissent libre cours à leurs sentiments", explique-t-il.

 

Du côté de la distribution, c'est le jeune acteur britannique Nicholas Hoult, vu petit garçon aux côtés de Hugh Grant dans la pertinente comédie "Pour Un Garçon", puis dans le blockbuster "X-Men : Le Commencement", qui incarne dans "Warm Bodies Renaissance", le zombie R. L'un des défis du rôle a été de rendre le personnage expressif alors que pendant une grande partie du film, il ne peut pas dialoguer : "La plupart du temps, R ne peut communiquer qu’à travers ses mouvements, son regard, ses actions, ou les disques qu’il fait écouter à Julie. J’étais très intéressé par l’idée de ne pas pouvoir exprimer ses pensées. Cela transforme la façon dont on réfléchit habituellement", confie le comédien. 

 

En attendant d'aller voir "Warm Bodies Renaissance" dans les salles à partir de ce Mercredi, on vous laisse (re)découvrir la bande-annonce française accompagnée d'un petit bonus surprise ...

 

Synopsis : "Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair. R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie ... Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles ... Warm Bodies Renaissance porte un regard aussi réjouissant qu’étonnant sur l’amour, la fin du monde et les zombies … De quoi nous rappeler ce que c’est d’être humain !"

 

Sortie (France) : 20 Mars 2013 

 

 

 

 

Courtesy of Metropolitan FilmExport

Partager cet article