Planète Cinéphile

Cette semaine

"LA BELLE ET LA BETE", LE TOURNAGE A DEBUTE

belle---la-bete.jpg 

 

En tournage depuis le début de la semaine aux studios Babelsberg (Berlin), "La Belle Et La Bête" version Christophe Gans aura la charge de succéder aux célèbres adaptations de Jean Cocteau et des studios Disney.

 

Léa Seydoux prêtera ses traits à Belle, alors que Vincent Cassel sera transformé en Bête, à l'aide d'une technique de capture d'expressions semblable à celle employée dans les films "Avatar" ou "La Planète Des Singes : Les Origines". Les comédiennes Audrey Lamy et Sara Giraudeau incarneront les deux soeurs aînées, jalouses de Belle. André Dussollier complète la famille, remplaçant Gérard Depardieu dans la peau du père de l'héroïne et Eduardo Noriega campera un méchant.


Produit par Richard Grandpierre via la société de production Eskwad, le long métrage est éclairé et cadré par le chef opérateur Christophe Beaucarne qui a dernièrement travaillé sur "L'Ecume Des Jours" de Michel Gondry. Le scénario, focalisé sur l'intégralité du conte de Jean-Marie Leprince de Beaumont, est co-signé par Christophe Gans et Sandra Vo-Anh. Enfin, Le compositeur Alexandre Desplat illustrera le film sur le plan musical.

 

Synopsis : "1720. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce. Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose. Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féérie, d’allégresse et de mélancolie. Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine : les géants de pierre enfouis dans le parc, la statue d’une Princesse, les petites créatures espiègles qui la couvrent d’affection … Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux. Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son cœur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour."

 

 

 

Courtesy of Eskwad & Ecran Total

Partager cet article