Planète Cinéphile

Cette semaine

LA CRITIQUE DE VALENTIN : "DARK TOUCH"

La-Critique-De-Valentin-Dark-Touch.PNG

 

 

Synopsis :

 

  "Une nuit, dans la campagne profonde, une maison isolée prend vie. Meubles et objets se rebellent contre les occupants, laissant Neve, une fillette de 11 ans, seule rescapée du massacre sanglant qui a décimé sa famille. Des proches la recueillent et s’efforcent de lui faire surmonter cette épreuve traumatique en l’entourant d’amour. Mais la violence continue de se manifester et Neve ne retrouve pas la paix ..."

Sortie (France
- Interdit - 12 ans) : 19 Mars 2014

 

Critique :

 

"Dark Touch" est le nouveau film de Marina De Van, quasiment inconnue pour moi, qui relate l'histoire de Neve, la seule rescapée d'un massacre très violent qui a décimé toute sa famille. Elle est recueillie chez les amis de ses parents, mais les phénomènes continuent de se manifester ...

Je vais rentrer dans le vif du sujet en vous disant directement que ce film m'a énormément perturbé. C'est l'un de mes coups de cœur de ce début d'année. Le film avance avec une épée de Damoclès sur la tête. Là ou les autres films nous donnent des explications à des phénomènes inexpliqués, "Dark Touch" ne se gène pas pour ne nous en donner aucunes. L'introduction du film place la barre très haute en nous annonçant la couleur. Le massacre des parents est particulièrement horrible, mais peu de scènes arriveront à nous faire ressentir cette même ambiance. Il est impossible de parler de ce film sans placer quelques spoils, le prochain paragraphe (et uniquement le prochain) en sera composé. Vous êtes avertis.

Les scènes de maltraitance et de viols ne sont jamais montrées, mais le film parvient à nous le suggérer à quelques reprises : le père de la famille adoptive enlève sa ceinture car il a expliqué qu'elle lui faisait mal, Neve se met à paniquer et à tout casser dans la maison - lors d'une crise de Neve, la mère adoptive s'emporte un peu et la gifle involontairement, elle s'excuse directement après, Neve se met au milieu de la pièce et commence à se déshabiller. À partir de cette scène précisément, on peut clairement éprouver ce que ressent Neve, sans pour autant nous le montrer.

Les acteurs sont tous géniaux (à noter la ressemblance incroyable entre Missy Keating et Chloe Csengery), l'ambiance est parfaitement maîtrisée grâce a des décors toujours remplis de détails. Les jump scares sont totalement absents du film et cela fait vraiment du bien de prouver aux spectateurs lambdas que l'on peut faire de l'horreur sans pour autant vous démonter les tympans avec une agression sonore. Car oui, selon moi "Dark Touch" fait un gros "f*ck" aux films d'horreurs, dirons-nous classiques, en leur montrant ce qu'est l'essence d'un véritable film d'horreur.

"Dark Touch" est prenant, surprenant, dérangeant, déstabilisant et plein d'autres qualificatifs finissant en -ant. Foncez voir ce film si vous voulez découvrir ce qu'est le vrai film d'horreur.

 

Note : (3,5/5)


 

 

Remerciements à Valentin

Partager cet article