Planète Cinéphile

Cette semaine

LANCEMENT DU 38EME FESTIVAL DU CINEMA AMERICAIN DE DEAUVILLE

Deauville2012.jpg

 

La 38ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville (Calvados) a été officiellement lancée ce Vendredi soir, avec en projection d'ouverture le film en compétition "Robot And Frank" (19 Septembre) et en présence du comédien Harvey Keitel, récompensé pour l'ensemble de sa carrière.

 

Cette année, le jury est présidé par l'actrice Sandrine Bonnaire, entourée des réalisateurs français Christophe Honoré & Joann Sfar, des comédiennes Anaïs Demoustier & Clotilde Courau, du comédien Sami Bouajila ou encore du chorégraphe Philippe Decouflé.

 

La sélection officielle 2012 comprend quinze longs métrages, dont la moitié sont des premières réalisations. Parmi eux "The We And The I", le nouveau film de Michel Gondry, présenté à la dernière Quinzaine des Réalisateurs et qui doit sortir le 12 Septembre en France. Egalement en compétition, "California Solo" de Marshall Levy, "Wrong" de Quentin Dupieux, "Booster" de Matt Ruskin ou encore "Les Bêtes du Sud Sauvage" de Benh Zeitlin.

 

Comme à son habitude, le festival rendra plusieurs hommages, à commencer par le cinéaste William Friedkin ("L'Exorciste", "French Connection"), mais également au compositeur de musique de films John Williams, à la comédienne Salma Hayek mais aussi à l'une des productrices de Steven Spielberg & Tom Cruise, Paula Wagner.

 

Mais l'événement de cette nouvelle édition, reste incontestablement, l'avant-première française de "Jason Bourne : L'héritage" (19 Septembre) avec Jeremy Renner, présenté ce Samedi 1er Septembre. Une véritable affaire de famille puisque par le passé, le Festival de Deauville avait projeté les trois précédents volets de la saga Jason Bourne.

 

L'an dernier, le festival avait couronné le long métrage "Take Shelter", second film d'un jeune cinéaste, Jeff Nichols.

 

Retrouvez toute l'actualité de ce 38ème Festival du Cinéma Américain de Deauville, sur le site officiel : http://www.festival-deauville.com

 

 

 

Courtesy of Festival du Cinéma Américain de Deauville

Partager cet article