Planète Cinéphile

Cette semaine

LE PREMIER FESTIVAL DE WEB-SERIES D'ILE-DE-FRANCE

webseriedocweb.jpeg

 

 

Nous sommes les premiers à vous communiquer l'information sur "Planète Cinéphile ", puisque nous sommes partenaires officiels de l'évènement. Le Samedi 27 Avril se déroulera le premier  Festival de Web-Série d’Ile-de-France, à la Mairie de Châtillon (92320).

 

Le phénomène des web-séries prend de plus en plus d’ampleur en France mais reste encore trop peu connu, on recense quelques manifestations locales (moins d’une dizaine) qui les mettent à l’honneur, la plus connue étant la partie Comic Con’  du Japan Expo où l’on peut voir quelques web-séries bien connues des internautes.

 

La mise en place de ce festival permet donc de mettre en lumière des talents du genre, encore cachés car peu connus, en leur permettant de présenter leur création à un public et un jury qui sera composé de personnes du milieu de la web-série

 

La présence d’un jury n’est pas anodin, les web-séries présentées seront mises en compétition et les meilleures se verront récompenser, par trois prix :

 

-        Le Prix du Public, décerné par les spectateurs.

-        Le Prix du Meilleur Acteur/Actrice décerné par le jury.

-        Le Prix de la Meilleure Web-Série décerné par le jury, d'une valeur de 600 Euros.

 

Comment participer ?

 

Si vous avez une web-série et que vous voulez tenter votre chance il vous suffit d’envoyer les liens d’au moins deux épisodes de votre web-série à l’adresse suivante : jacwebseriefestival@chatillon92.fr et ce, avant le 29 Mars ! Il y aura ensuite une présélection, les 6 web-séries restantes seront présentées devant le public et le jury durant le festival.

 

Si vous souhaitez plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site spécialiser dans la web-série : Créer une web-série.


Donc, si vous voulez découvrir ou faire découvrir vos talents, venez le 27 Avril à 18h30 au cinéma de la ville de Châtillon (92320). On vous attend nombreux !

 

 

 

Courtesy of La Ville de Châtillon

Remerciements à Romain Boileau

Partager cet article