Planète Cinéphile

Cette semaine

LUMIERE 2009, GRAND LYON FILM FESTIVAL




LYON. Son Rhône, sa Part-Dieu, sa marionnette Guignol, son Beaujolais, sa Bugne locale et
désormais son festival de cinéma ! Faut dire qu'ils l'ont un peu cherché aussi ces lyonnais, avec leurs deux frangins Lumières; Ni plus, ni moins que les inventeurs du septième art, ce qui fait de Lyon, la ville-capitale du cinéma. C'est donc, tout logiquement que nous vous parlons de cet évènement culturel sur "Planète Cinéphile".

La première édition de "Lumière 2009, Grand Lyon Film Festival" a été inaugurée ce soir à 20h30, à la Halle Tony Garnier, transformée pour le coup en une salle de projection géante (5000 spectateurs), présentant les premiers films de l'histoire du cinéma en version restaurées. Placé sous l'égide du CNC et de l'institut Lumière (Bertrand Tavernier & Thierry Frémaux), ce nouveau festival a pour but premier "d'aller au plus près du grand public", et plus concrètement de faire découvrir des classiques du cinéma mondial au spectateur lambda ou redécouvrir ces chefs-d'oeuvres au cinéphile, le tout en compagnie d'invités. Pour l'occasion, de très nombreuses personnalités du monde du cinéma ont été conviées, dont : Laurent Gerra, Claude Lelouch, Pierre Etaix, Jérôme & Nicolas Seydoux, Serge Toubiana, Michel Ciment, Les Frères Dardenne, Asia Argento ou encore Gaspard Noé (voir planning complet). Cette année, les rétrospectives sont placées sous le soleil du western avec la diffusion des filmographies de Sergio Leone et de Don Siegel. Enfin, l'invité d'honneur de cette saison n'est autre que le cow-boy ultime, Sir Clint Eastwood qui sera récompensé du Prix Lumière pour l'ensemble de sa carrière d'acteur, de scénariste-réalisateur et de producteur (Samedi 17 Octobre - projection "Sur la route de Madison", en présence du cinéaste).

Court mais intense, cette première édition festivalière se clôturera Dimanche 18 Octobre, avec la projection du "Bon, la Brute et le Truand" (de Sergio Leone), séance présentée par Clint Eastwood.
Une belle initiative de la part de Thierry Frémaux ainsi que de la ville de Lyon, et qui dénote une certaine rareté, celle de l'investissement du lieux pour la diffusion du cinéma.


Pour en savoir plus, n'hésitez pas à télécharger la grille des programmes.

 



Courtesy of GrandLyon, TLM & AFP

Partager cet article