Planète Cinéphile

Cette semaine

MIRAMAX FILMS, FONDU AU NOIR

miramax.png

Après 31 ans de bons et loyaux services auprès de l'industrie cinématographique hollywoodienne et mondiale, la société de production et de distribution Miramax Films ferme définitivement les portes de ses studios (N.Y. & L.A.), ce Jeudi 28 Janvier 2010. Rien de vraiment surprenant puisque la nouvelle avait été annoncé par les studios Disney en Octobre dernier, mettant ainsi 80 employés de la société au chômage et six productions filmographiques en attente de distribution (dont : "Last Night" & "The Debt").

Miramax a été créée en 1979 par les frères Harvey et Robert Weinstein afin de distribuer des films jugés "non-rentables" par les grands studios hollywoodiens. Le nom de la compagnie est la combinaison des prénoms des parents des deux frères : Mira & Max. Parmi les productions les plus marquantes de Miramax, on peut citer "Reservoir Dogs" (Quentin Tarantino - 1992), "Pulp Fiction" (Quentin Tarantino - 1994), "Le Patient Anglais" (Anthony Minghella - 1996), "Will Hunting" (Gus Van Sant - 1997), "Shakespeare in Love" (John Madden - 1999), "Kill Bill" (Quentin Tarantino - 2003 et 2004) et "Fahrenheit 9/11" (Michael Moore- 2003). Découvrez l'ensemble des titres ici en ligne.

Miramax possédait également une filiale, Dimension Films, spécialisée dans les films de genre. Elle est surtout connue pour avoir produit la série des "Spy Kids" (Robert Rodriguez) ou encore "Scary Movie" (Frères Wayans), dont trois des épisodes parodiaient les grands succès cinématographiques des films d'horreur des années 2000. Le 30 juin 1993, Miramax est rachetée par The Walt Disney Company pour 80 millions de dollars, tout en laissant une certaine autonomie aux frères Weinstein. Début 2005, les frères Weinstein, créateurs de la société, quittent la direction de l'entreprise, suite à un désaccord avec le groupe Disney. Puis, le 29 mars 2005, Disney et les frères Weinstein parviennent finalement à un accord. Disney conserve la marque Miramax et l'ensemble de son catalogue ainsi que sa filiale Dimension Films. Les deux frères créent peu après un nouveau groupe de médias, intitulé : Weinstein Company. Miramax deviendra alors un label qui composera Buena Vista Entertainment (Disney).

Avant de devoir définitivement tourner cette page de l'histoire cinématographique, "Planète Cinéphile" tient à rendre un dernier hommage et remercier les studios Miramax Films pour toutes les émotions que nous ont procurés ses films, durant toutes ces années. En avant, musique !

Ray Conniff- Brazil


Courtesy of The Wrap

Partager cet article