Planète Cinéphile

Cette semaine

PLANETE CRITIQUE : "ROYAL AFFAIR"

Royal-Affair.jpg

 

 

Synopsis :

 

"Danemark 1770. La passion secrète que voue la reine Caroline Mathilde au médecin du roi, l’influent Struensee, va changer à jamais le destin de la nation toute entière. Royal Affair relate une page capitale de l’histoire danoise, oubliée des manuels français. La relation amoureuse et intellectuelle entre Caroline Mathilde et Struensee, fortement influencée par les philosophes des Lumières, Rousseau et Voltaire en tête, conduira au renversement de l’ordre social établi, et annoncera les révolutions qui embraseront l’Europe vingt ans plus tard."

 

Sortie (France) : 21 Novembre 2012

 

 

Critique :

 

Pour moi qui ne connaît absolument rien à l'Histoire du Danemark, "Royal Affair" a été une découverte. Alors comme ça, dans ce petit pays au Nord de l'Europe, patrie de "La Petite Sirène", y'a eu une micro révolution avant la nôtre ? Et tout ça est parti d'une histoire d'amour interdite entre la Reine et le médecin de son mari, le roi Christian VII ? Incroyable mais vrai. Si vous êtes passionné d'Histoire, "Royal Affair" devrait faire votre bonheur tant il retrace bien ce passage si important et pourtant méconnu de l'Histoire du Danemark.

 



"Royal Affair", c'est surtout la révélation de jeunes talents. Non, je ne parle évidemment pas du parfait Mads Mikkelsen, qui tient ici un des trois rôles principaux, et qui commence a avoir une bonne petite filmographie derrière lui mais d'Alicia Vikander et Mikkel Boe Folsgaard. La première est une jeune suédoise de 24 ans à la beauté discrète, qui sera également à l'affiche d'Anna Karénine en décembre. Le second est danois, encore moins connu que sa partenaire et a remporté le prix d'interprétation pour le rôle du roi Christian VII à Berlin. Je ne pense pas prendre beaucoup de risques en disant qu'on va tous les deux beaucoup les voir dans les années à venir.

 



L'ennui avec "Royal Affair", c'est que le film a beau être passionnant de par son étonnant récit historique, il est vraiment trop long (2h20) et surtout bien trop classique dans sa mise en scène pour vraiment nous marquer. Ajoutons à ça l'alchimie inexistante entre Alicia Vikandeer et Mads Mikkelsen et certaines scènes vraiment ratées (la scène du bal par exemple) et on se retrouve avec un film tout juste moyen plus, que vous serez content d'avoir vu pour sa pédagogie mais que vous n'achèterez certainement pas en DVD ou en Blu-Ray.

 

Vous pourrez apprécier à maintes reprises le joli grain de beauté derrière l'oreille droite d'Alicia Vikander, vous aurez le sentiment d'assister aux premiers pas cinématographiques d'un futur grand (Mikkel Boe Folsgaard) et vous admirerez Mads Mikkelsen avec une coupe longue. Mais malheureusement, "Royal Affair" ne vous laissera pas beaucoup plus de souvenirs.

 

 

 

Remerciements à AL (http://www.labobineselective.com)

Partager cet article