Planète Cinéphile

Cette semaine

PLANETE CRITIQUE : "FRANKENWEENIE"

Franlenweenie.jpg

 

 

Synopsis :

 

"Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences …"

 

Sortie (France) : 31 Octobre 2012

 

 

Critique :

 

Ainsi, 28 ans après son premier "Frankenweenie", Tim Burton fait renaître son oeuvre grâce à la motion capture. Et quelle beauté ! Le film utilise la technique du noir et blanc qui sublime une photographie parfaitement maitrisée. On entre alors une nouvelle fois dans cet univers Burtonien que l'on prend plaisir à retrouver. A la magie des images succède une émotion bien palpable qui fera renaître votre âme d'enfant. Oeuvre la plus personnelle de Tim Burton, on y ressent des bribes de la propre vie de ce réalisateur hors normes. Personnelle mais néanmoins parsemée de références cinématographiques : "Godzilla" ou "Gremlins" s'invitent alors dans ce conte gothique à l'ambiance poétique vibrant sur la corde sensible.


A travers Victor, c'est bien Tim Burton qu'on voit, tel un savant fou enfermé dans son monde gothique où tout est pretexte à rêver. En véritable créateur il donne vie avec brio à ces figurines inanimées en leur insufflant une personnalité qui leur est propre. Un petit bijou d'animation que l'on apprécie jusqu'au dernier moment - passant aussi facilement du rires au larmes, j'avoue d'ailleurs avoir versé la mienne ! La relation entre l'animal et l'enfant est montrée avec justesse. Une relation pure et candide qui sera prétexte à quelques aventures secondaires qu'on oubliera vite, au profit de cette belle amitié qui défie la mort elle-même.


Sans être le meilleur des Tim Burton, "Frankenweenie" marque le retour du génie ébouriffé. Un petit chef-d'oeuvre qui touchera les petits comme les grands, pour ceux qui ont encore leur âme d'enfant. Une réussite !

 

 

 

 

Remerciements à "Votre dévoué Freddy" (Le Cinéma de Freddy)

Partager cet article