Planète Cinéphile

Cette semaine

PLANÈTE CRITIQUE : "LES GARDIENS DE LA GALAXIE"

Les-Gardiens-De-La-Galaxie.jpg

 

 

Synopsis :

 

 "LES GARDIENS DE LA GALAXIE, le nouveau film événement du studio Marvel, réalisé par James Gunn, sur une histoire de Nicole Perlman et James Gunn, nous entraîne dans l’espace. Il est interprété par Chris Pratt dans le rôle de Peter Quill alias Star-Lord, Zoe Saldana dans le rôle de Gamora, Dave Bautista (“Riddick”) dans le rôle de Drax le Destructeur, Vin Diesel pour la voix originale de Groot et Bradley Cooper pour celle de Rocket ; avec aussi Lee Pace, Michael Rooker, Karen Gillan, Djimon Hounsou, John C. Reilly, Glenn Close dans le rôle de Nova Prime Rael et Benicio del Toro dans celui du Collector.


Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être ..."

 

Sortie (France - IMAX 3D) : 13 Août 2014

 

 

Critique :

 

Ultime critique de la saison 2013-2014 qui, souvenez-vous, avait débuté à la fin du mois d'Août dernier par "La Grande Rentrée Marvel" et qui se conclue aujourd'hui, par la sortie du film "Les Gardiens De La Galaxie". Une critique relativement brève car tout d'abord, il y a peu de choses à reprocher à cette nouvelle franchise des Studios Marvel, et ensuite, parce que nous souhaitons vous en dévoiler le moins possible de façon à vous encourager voir le projet en salle.

 

On termine donc la saison cinématographique par un blockbuster très réussi, une vision extatique du divertissement hollywoodien. Il faut rappeler que nous attendions le film depuis plus d'un an maintenant (dans notre Top 3 des films les plus attendus de 2014) et forcément la patience culminait à son paroxysme, Lundi dernier, lors de la projection presse. Mais dès les premières minutes de la séquence d'ouverture, James Gunn nous offre quelque chose de radicalement différent par rapport à ce que l'on nous propose habituellement. Aussi bien dans la tonalité que dans les choix artistiques, nous conviant à bord d'une expérience spatiale (encore différentes de celles de "Star Wars" et "Gravity"), encore jamais vécue au cinéma.

 

Et, on le comprend assez rapidement, cette invitation intergalactique est non seulement un voyage dans un univers parallèle mais surtout une immersion dans l'odyssée musicale terrienne, représentée à l'image par la cassette de Walkman ("Awesome Mix Vol. 1"). Une bande son seventies qui renvoie à une tonne de souvenirs, rappelant le charme nostalgique de cette époque artistique qui en émouvra plus d'un. Qu'on se le dise, la singularité des bandes originales de la division Marvel fonctionne de mieux en mieux !


Guardians-soundtrack-499x500.jpg

 

 

En fait, l'ensemble des choix du réalisateur James Gunn, associé à la production, sont judicieux, audacieux. Tant sur le casting qui est une véritable révélation par rapport à Chris Pratt, que sur les effets spéciaux spectaculaires (voir inédits), les effets et le mixage sonore ou sur l'histoire qui arrive à aller à l'essentiel (scénario et montage) - bien réparti au niveau du timing global. Par exemple, là où dans des films comme "Avengers" ou plus récemment "Captain America 2", on a le droit à de longues parties de séquences dialoguées où ça se prend très au sérieux, "Les Gardiens De La Galaxie" arrive à glisser des répliques comiques (ou idiotes) qui permettent de casser le rythme souvent pesant de ces parties, en complément des scènes d'actions davantage en adéquation avec l'esprit du film.

 

Plus qu'un simple film de super-héros (intéressant de voir l'évolution d'ailleurs), ce qui fait la recette de ce futur succès interplanétaire réside en une subtile alchimie entre des anti-héros, se révélant être des super-héros, et des vrais méchants - le tout remixé à la sauce space opéra, très maitrisée. Il faut le dire, c'est l'une des premières fois, cette année, où l'on a ce sentiment de la perfection du détail, très minutieux dans chacun des plans - quasi perfectionniste. D'autant plus que les studios ont mis les moyens sur la table : 170 Millions de dollars.

 

 Le seul bémol du film, la 3D qui ne sert malheureusement pas à grand chose, une fois encore (bien que nous n'ayons pas assisté à une projection en IMAX).


Une sorte de nouvelle ère Marvel débute au cinéma ... "Les Gardiens De La Galaxie" est sans conteste le divertissement cinématographique de l'année, à voir et revoir !



Note :    (4,5/5)

 

 

L'équipe de "Planète Cinéphile" vous souhaite un bel été et de bonnes vacances !


P.S. : On recherche toujours des nouveaux rédacteurs pour l'ecriture de critiques ou billets d'humeur, si vous êtes intéressés pour la saison 2014-2015, n'hésitez pas à nous envoyer un email à l'adresse suivante : contact@planete-cinephile.com

 

 

 

Courtesy of The Walt Disney Pictures France

Partager cet article