Planète Cinéphile

Cette semaine

PLANETE CRITIQUE : "PARANORMAL ACTIVITY 4"

PA4.jpg

 

 

Synopsis :

 

"Ce quatrième volet a lieu cinq ans après Paranormal Activity 2, qui se termine avec l'otage de Hunter par Katie. Du point de vue d'une famille voisine de Hunter (dorénavant connu sous le nom de Robbie), nous assistons à des activités surnaturelles induites par l'arrivée de l'enfant - d'abord dans leur voisinage et puis dans leur maison. Paranormal Activity 4 se sert des techniques du quotidien pour rendre les enregistrements plus effrayants, parmi lesquels : une webcam, la constellation de points générée par Kinect et des logiciels de jeux d'enfants."

 

Sortie (France) : 31 Octobre 2012

 

 

Critique :


Franchise au succès que l'on ne présente plus, ce 4ème volet était très attendu par les fans en manque de frissons. Dans ma quête de terreur, j'ai donc affronté la foule en délire lors de l'avant-première parisienne Jeudi soir, d'ailleurs mes oreilles en sifflent encore tellement les cris étaient perçants, serait-ce un bon signe ?

 

"Paranormal Activity 4" reprend donc, là où le "Paranormal Activity 2" s'était arrêté, ou plus exactement 5 ans après le pétage de plomb de tata Katie. Une gentille petite famille accueille le gamin d'en face plutôt flippant (même moi je n'irai pas hanter ses cauchemars) et voit son quotidien troublé par des manifestations surnaturelles.

 

L'originalité de cet opus est de prendre en considération les dernières technologies pour enregistrer ces phénomènes. Ainsi, vous aurez le droit à la technologie Kinect, webcams et autres logiciels de jeux d'enfants. Une bonne idée qui a le mérite de rendre la terreur encore plus réaliste, propulsée davantage dans notre quotidien.

 

Pour ce qui est de nous faire sursauter, "Paranormal Activity 4" est semblable à ses prédécesseurs. Beaucoup de plans fixes en adéquation avec un montage qui fait monter la tension et nous cramponne à notre siège. On retrouve toutes les qualités du "found footage", qui a pour but de nous faire vivre l'action au côté du personnage tout en nous faisant flipper. Si on sait plus ou moins à quoi s'attendre, la surprise est bien là et les effets sont assez réussis même si on aurait aimé un peu plus d'originalité dans les attaques du démon.

 

On déplorera tout de même une certaine lenteur et les chemins tortueux pris par un scénario qui nous laisse au final avec beaucoup de questions en tête. Quelques scènes brillent aussi par leur manque de crédibilité. Ainsi, le mari qui voit un couteau tomber du plafond ne se pose pas plus de questions et retourne se coucher quand vous et moi nous nous serions barrés de la maison en criant ! Ou encore l'héroine qui au lieu de se sauver part à la recherche de son papa dans le repère de la secte.

 

Passé ces incohérences, s'il y a bien une chose qui vaut le coup dans cet opus c'est son final qui précipite les évènements dans les 20 dernières minutes, nous offrant quelques bons moments de terreur et de ratatinage dans notre siège. L'action enchaîne les plans, fait virevolter la caméra et termine brutalement le film, ce qui lui vaudra d'ailleurs de nombreux applaudissements de soulagement dans la salle.

 

"Paranormal Activity 4" reste le bon divertissement pour Halloween qui, sans dépasser le 3ème opus, nous vend des moments de flippe honnêtes. A défaut de révolutionner la saga ou de donner de nouvelles explications, on tremblera devant le jeu du petit Robbie et de tatie Katie, toujours aussi en rogne (mais pouquoi est-elle aussi méchante ?!) A noter, pour les aficionados du genre, vous pourrez apercevoir quelques clins d'oeil à d'autres films volontaires ou pas d'ailleurs; comme par exemple le tricyle du gamin que l'on retrouve dans "Shining" de Kubrick. Alors, prêt à trembler de nouveau ?

 

 

 

 

Remerciements à "Votre dévoué Freddy" (Le Cinéma de Freddy)

Partager cet article