Planète Cinéphile

Cette semaine

L'AUTRE SORTIE DE LA SEMAINE : "POPULAIRE"

populaire.jpg

 

 

Passionnante histoire que celle de l'origine du projet cinématographique, "Populaire", interprété dans les rôles principaux par Déborah François et Romain Duris. "Planète Cinéphile" vous dévoile les coulisses et la bande-annonce de cette autre sortie de Mercredi, coup de coeur de la semaine !

 

Tout débute en 2004, lorsque le réalisateur Régis Roinsard tombe sur un documentaire autour de l’histoire de la machine à écrire. Ce reportage "comportait une très courte séquence sur les championnats de vitesse dactylo", raconte le cinéaste. Fasciné par le potentiel dramaturgique et artistique du sujet, le metteur en scène entouré de ces scénaristes, Daniel Presley & Romain Compingt, entreprennent de nombreuses recherches documentaires sur ce qui s'apparente alors à une véritable discipline, le sport de la vitesse dactylographique ! "C’était un travail difficile, parce que toutes les écoles étaient en train de disparaître et que presque aucun document d’archive n’avait été conservé. Sur Internet, je n’ai trouvé que de courtes vidéos sur les concours de vitesse de dactylo".

 

Tout comme pour "Potiche" de François Ozon ou "The Artist" de Michel Hazanaviciusle travail formel est également de mise. Avec la complicité de la chef décoratrice (Sylvie Olivé) et du chef opérateur (Guillaume Schiffman), le réalisateur Régis Roinsard travaille sur le style, la lumière et les couleurs de l'image. Appuyé de publicités américaines et françaises des années 50, le metteur en scène a visionné la plupart des films en couleurs qui avaient été tournés à l’époque en France. "Ce n’était pas évident, car on tournait en France encore essentiellement en noir et blanc, et les rares films en couleurs étaient eux-mêmes des films d’époque réalisés en studios", explique Régis Roinsard. Des longs métrages tels que "Le Ballon Rouge" ou "Zazie Dans Le Métro" nous ont servi de sources d’inspiration.

 

Synopsis : "Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court …"


Sortie (France) : 28 Novembre 2012 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courtesy of Mars Distribution & Les Productions Du Trésor

Partager cet article