Planète Cinéphile

Cette semaine

VIDEOCAST #3, "25P OU 50P ?"

Red.jpg

 

 

Bonjour à tous !

 

Pour ce troisième podcast vidéo, j’aimerai aborder avec vous un sujet audiovisuel un peu plus technique que d'habitude (http://www.apprendre-le-cinema.fr/sujet/technique).

 

Comme vous le savez très certainement, un flux vidéo est composé d'une succession d'images qui défilent à un rythme fixe (par exemple PAL qui correspond à 25 images par seconde dans la norme Française) pour donner l'illusion du mouvement. Chaque image est décomposée en lignes horizontales, chaque ligne étant une succession de points. La lecture et la restitution d'une image s'effectue, donc séquentiellement ligne par ligne comme un texte écrit : de gauche à droite puis de haut en bas.

 

Lors d'une diffusion ou d'un enregistrement vidéo, ce mouvement se compose de deux types de balayages : le balayage par entrelacement et le balayage progressif. Pour ce dernier, les chiffres (50i, 25p, 24p ou 50p) correspondent à la cadence d'images ou de trames par seconde et la lettre au type de balayage. Par exemple, le 50i désigne 50 trames par seconde en balayage entrelacé (i pour interlaced en anglais) et 25p correspond à 25 images pleines par seconde en balayage progressif (p). Mais quel mode de balayage choisir ?

 

Le vidéocast de cet article vous propose un débat entre deux réalisateurs (Emmanuel & Xander) qui défendent chacun leur manière de régler leur caméra lors d'un tournage. Cette petite discussion, qui prend des allures comiques, revient sur les différences entre le 25p et le 50p, deux formats d’enregistrement proposés par la plupart des caméras numériques et appareils photos reflex actuels. Personnellement, j’opte pour le 25p, sauf lorsque je dois faire des ralentis pour la réalisation de clips de hip-hop, par exemple ... Je vous propose un petit tableau récapitulatif des différents modes d'enregistrement.

   


Cadence/Balayage

50i

25p

24p

50p

Avantage

Bonne fluidité d'image pour les plans en mouvement (reportage-news). Texture d'image très "télévisuelle".

Adapté à la diffusion web, sur ordinateur ou téléviseur plat. Texture d'image "mate".

Utilisé en production cinéma. Texture "mate" de l'image. C'est la cadence historiquement utilisée pour le cinéma.

Convient à tout type de production pour une diffusion web, téléviseur plat ou ordinateur. Excellente qualité.

Inconvénient

Effet de peigne sur les mouvements

lors d'une diffusion sur moniteur informatique.

Saccades sur les mouvements rapides de caméra.

Saccades sur les mouvements rapides de caméra.

Nécessite une station de montage bien musclée, car les fichiers sont plus "lourds".

Exemple de produit


Canon XA10

1080/50i/25p


  Canon 5D Mark II

   1080/25p/24p


Sony HXR-NX70

1080/50p/25p/50i

 

Je vous laisse vous faire votre propre avis à l'aide du vidéocast ci-dessous.

Au mois prochain !


 

 

 

Remerciements à Romain Boileau (http://www.apprendre-le-cinema.fr) & Focus-Numerique.com

Partager cet article