Planète Cinéphile

Cette semaine

#CRITIQUE: "LE TIGRE BLANC"

#CRITIQUE: "LE TIGRE BLANC"

Balram Halwai (interprété par Adarsh Gourav) raconte avec humour noir son ascension fulgurante de villageois sans-le-sou à entrepreneur prospère dans l'Inde moderne. Rusé et ambitieux, notre jeune héros parvient à devenir le chauffeur d'Ashok (Rajkummar Rao) et de Pinky (Priyanka Chopra Jonas), qui viennent de rentrer d'Amérique. La société l'ayant formé à une unique fonction  celle de servir Balram se rend indispensable aux yeux de ses riches maîtres. Mais après une nuit de trahison, il comprend jusqu'où ils sont prêts à aller pour le piéger et se protéger. Alors qu'il est sur le point de tout perdre, Balram se rebelle contre un système truqué et inégalitaire pour devenir un maître d'un nouveau genre. Inspiré du roman best-seller du New York Times et lauréat du Prix Booker en 2008.

 

« En vous narrant l’histoire de ma vie, je vais vous raconter la vérité sur l’Inde. Et gratis », promet Balram en voix off dès les premières minutes du film.

 

Présenté sous la forme d’une longue lettre qu’écrit Balram Halwai au premier ministre chinois à l’aube de sa visite en Inde, "Le Tigre Blanc" soulève avant tout une réflexion politique. Tout comme le précédent film de son cinéaste Ramin Bahrani, avec "99 Homes", un thriller qui se déroulait après la crise financière de 2008 aux États-Unis, et ses vagues d’expulsions de logements. Long métrage qui avait d’ailleurs remporté le Grand Prix du Festival de Deauville en 2015. Malgré quelques répétitions et longueurs scénaristiques (2h05), le réalisateur nous propose un brûlot stupéfiant en adoptant le point de vue de son protagoniste, à l’aide d’une caméra dynamique et d’un montage rythmé  le tout sur une inspiration à la fois contemporaine (hip-hop) et traditionnelle (musique indienne).

 

Anti "Slumdog Millionaire" (2009), "Le Tigre Blanc" raconte la pénible ascension d’un paysan naif jusqu’au rang de petit entrepreneur prospère — et la perte d’une grande partie de son âme au passage. Remarquable.

 

Actuellement disponible sur Netflix.

 

NOTE: ★★★★☆ 4/5

 

#CRITIQUE: "LE TIGRE BLANC"

Courtesy of Netflix France

Partager cet article

Repost0