Planète Cinéphile

Cette semaine

PLANETE CRITIQUE : "ERNEST & CELESTINE"

Ernest.jpg

 

 

Synopsis :

 

"Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi."


Sortie (France) : 12 Décembre 2012

 

 

Critique :

 

Je reviendrai certainement dans quelques semaines avec un Top Animé complètement justifié vu cette année folle qu'a connu l'animation mondiale, mais nous sommes là pour parler d'une petite souris et d'un grand ours donc je vais pas trop m'éterniser sur mon planning.




J'étais inquiète en entrant dans la salle tout à l'heure. Malgré les excellents retours que j'ai eu sur le film, j'avais franchement peur de m'ennuyer. Et puis, tous ces enfants de moins de 6 ans partout dans la salle, ça a accéléré mon rythme cardiaque.

 



Bien heureusement, dès les premiers instants, on se laisse charmer par ce merveilleux conte. Dans un premier temps par la mise en scène intelligente (la première scène en est un bel exemple) et évidemment par ces dessins à la fois simples et efficaces aux jolies couleurs pastels. Et comme si ça ne suffisait pas à Benjamin Renner de faire un film incroyablement beau, il nous sort une histoire drôle, émouvante, riche et surtout si juste sur les rapports humains. Le film parvient à être classique et moderne en même temps, un petit miracle qui permet aux enfants comme aux adultes d'être conquis. C'est un quasi sans faute.



 

En fait, j'ai envie d'arrêter d'écrire pour vous conseiller d'aller faire un petit tour sur le blog du metteur en scène Benjamin Renner, qui revient sur toutes les étapes importantes de la réalisation de ce film. C'est très bien expliqué et pas chiant du tout. Un vrai petit bonheur. Hop ! Par là : http://reineke.canalblog.com.

 



"Ernest et Célestine", c'est ma dernière vision animée de l'année et une nouvelle petite pépite. 2012 restera sans nul doute une très belle année pour le cinéma d'animation et la France peut se vanter d'y avoir grandement participé.

 

 

 

Remerciements à AL (http://www.labobineselective.com)

Partager cet article

Repost0