Planète Cinéphile

Cette semaine

"STAR TREK INTO DARKNESS", 40 MINUTES EN EXCLU !

Star-Trek.jpg

 

 

Retour sur l'invitation, à l'initiative de Paramount Pictures France, organisée par WayToBlue, de la présentation ainsi que de la projection exclusive de footages du film "Star Trek Into Darkness", qui s'est déroulée Jeudi 07 Mars 2013, au Pathé Quai d'Ivry, en présence de Bryan Burk (producteur, Bad Robot).

 

Pour tout vous avouer, je ne comptais pas écrire de billet dessus, étant donné que je m'apprêtais à prendre l'apéritif devant le match PSG-Nancy et que par ailleurs un très bon article avait été écrit par Thomas Destouches (Allociné). Jusqu'à ce que je découvre l'apparition sur Youtube, d'un tout nouveau teaser du film (vidéo ci-dessous). Un condensé qui résume bien cette projection exclusive des 40 minutes qui ont été dévoilées aux journalistes présents. D'après ce que j'ai cru comprendre, il s'agit d'un nouveau teaser trailer diffusé actuellement dans les salles américaines, en pré-projection de la nouvelle production Disney, "Le Monde Fantastique d'Oz" (qui sort en France, ce Mercredi 13 Mars).

 

Pour commencer, revenons sur mes premières impressions, en sortie de projection (via Twitter @planetecine) :

 

Twitter-StarTrek.png

De cette matinée, je vous évoquerai ce grand bonheur cinéphile : être pleinement conscient de découvrir, trois mois avant tout le monde, du matériel professionnel et plus particulièrement celui provenant d'une superproduction hollywoodienne attendue par beaucoup, d'autant plus attendue lorsque l'on sait que ce blockbuster estivale est réalisé par J.J. Abrams, l'heureux successeur qui mettra en scène la suite de la mythique saga "Star Wars" ! Second cadeau, la présence du producteur Bryan Burk, bras droit du réalisateur et associé de longue date ("Lost", "Cloverfield") qui nous explique durant près d'une dizaine de minutes et avec talent, les tenants et aboutissants du projet. Il revient notamment sur le choix de la non diffusion des extraits en 3D, puisque ce procédé est en ce moment même techniquement repensé, retravaillé et se veut en adéquation avec le projet, à la fois novateur et pointu. Troisième et dernier cadeau, la projection en elle-même, le logo Paramount apparaît à l'écran en IMAX, la séquence d'ouverture de "Star Trek Into Darkness" se lance ...

 

De ces 40 minutes exclusives (30 minutes et deux scènes additionnelles), je retiendrai des séquences spectaculaires et qui confirme mon conseil de vivre obligatoirement l'expérience en IMAX (en plus de la 3D) - puisque logiquement pensé et filmé en IMAX 3D (comme, par exemple, "Le Hobbit" conçu en 3D HFR) ! Rythme soutenu d'emblée de jeu par une plongée au coeur de l'action (zooms-avants numériques), le tout accentué par un montage parallèle entre d'une part, une course poursuite avec Kirk et McCoy sur la planète Nibiru, et d'autre part, la mission suicide de Spock qui se trouve envoyé au coeur d'un volcan en éruption.  L'introduction finie, l'élancement du vaisseau (propulsion MHD) dans la galaxie en raccord avec l'affichage du titre "Star Trek Into Darkness" est juste bluffant d'ingéniosité (nous laissant sur place) ! L'histoire se poursuit sur Terre (Londres), où l'on suit les parents d'une jeune Lucille, atteinte d'une maladie incurable, séquence sans dialogues pendant quelques minutes ... A la découverte de ces extraits qui récèlent de nombreux effets spéciaux beaucoup plus fluides et jamais vus auparavant (la séquence additionnelle de la course poursuite dans les airs et en pleine rue de la ville futuriste en témoigne), je comprends mieux pourquoi J.J. Abrams reprendra le flambeau "Star Wars". Plus généralement, ce qui plaît, c'est effectivement cette bonne conduite artistique qui se tient du début à la fin et qui rend véritablement hommage aux origines de la série, à savoir le futur imaginé à la fin des 60's (voyage dans le temps inventé à une époque révolue), d'où une audace, une subtilité plus affirmée résultant d'un certain charme (lumière, décors, costumes, maquillages). Enfin, j'ai particulièrement apprécié l'interprétation des personnages et notamment Spock et Kirk, respectivement interprétés par Zachary Quinto & Chris Pine - que l'on sent plus à l'aise dans leurs rôles que dans le précédent volet. Même si Bryan Burk nous a prévenu que certaines scènes n'étaient pas totalement terminées, je suggèrerai des bruits d'armes et de guns plus futuristes, des musiques plus justifiées (réveil de Kirk sur un hip-hop, même pas connu ?) Ces détails qui font pourtant toute la différence.

 

  Si je peux soumettre une dernière suggestion, concernant l'organisation (et comme tout va très vite sur internet) à Paramount Pictures et WayToBlue. Lorsque des opérations marketing et de communication de la sorte sont prévues et que deux jours après des teasers apparaissent sur la toile et reprennent en grande partie, ce pourquoi nous avons été sollicités, il serait peut-être judicieux de se concerter et de nous prévenir à l'avance. Je pense que ce sera beaucoup plus simple et pratique pour tout le monde (heureusement que je suis tombé sur ce second teaser par hasard, sur Twitter ce Samedi après-midi).

 

 

startrek2.jpgstartrek1.jpgstartrek3.jpg

 

 

Synopsis : "Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos ... Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive. Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe." 

 

Sortie (France - 3D & IMAX 3D) : 12 Juin 2013

 

 

 

 

Courtesy of Paramount Pictures & WayToBlue

Partager cet article