Planète Cinéphile

Cette semaine

CRITIQUE: "SOUL"

CRITIQUE: "SOUL"

Le nouveau long métrage d'animation Disney.Pixar, "Soul", raconte l’histoire de Joe Gardner, professeur de musique dans un collège, qui est un véritable passionné de jazz. Alors qu’il a enfin l’opportunité de réaliser son rêve et de jouer dans le meilleur club de jazz de New York, il commet un malencontreux faux pas qui le précipite dans le "Grand Avant" – un endroit fantastique où les nouvelles âmes acquièrent leur personnalité, leur originalité et leurs centres d’intérêt avant de se rendre sur Terre. Bien décidé à retrouver sa vie, Joe fait équipe avec 22, une nouvelle âme espiègle et pleine d’esprit, qui n’a jamais saisi l’intérêt de vivre une vie humaine. En essayant désespérément de montrer à 22 à quel point l’existence est formidable, Joe pourrait bien découvrir les réponses aux questions les plus importantes sur le sens de la vie.

 

L’histoire de "Soul" est totalement liée aux artistes qui ont contribué au film. Pour Jamie Foxx, qui prête sa voix à Joe dans la version originale (Omar Sy en VF), l’intrigue commence par le jazz. « Comme Joe, j'entends de la musique dans tout », confie-t-il. « Quand vous êtes un artiste de jazz, vous avez une manière de parler différente. J'ai eu l'occasion d'aller à quelques festivals de jazz et de rencontrer Herbie Hancock, Chick Correa - j'ai traîné avec ces gars. Ils ont une façon de parler, une façon de s'habiller: tout tourne autour du jazz. »

 

Le co-réalisateur Pete Docter (Oscarisé pour "Vice-Versa" et "Là-Haut"), qui partage cet amour de la musique avec Jamie Foxx, a conçu le personnage avant que le jazz n'entre en scène. « J'ai eu la chance de travailler avec des gens incroyables et de faire des films qui ont été vus dans le monde entier. Mais j’ai compris que, aussi merveilleux soient ces projets, la vie a bien davantage à offrir que la satisfaction d’assouvir une passion - aussi épanouissante soit-elle. Parfois, ce sont les petites choses insignifiantes qui comptent vraiment. Ce film vise à élargir l’idée d’un objectif unique pour réfléchir plus globalement à ce que la vie a à offrir et à ce que nous avons à lui offrir en retour » confie le metteur en scène.

 

Kemp Powers, qui a co-réalisé le film et co-écrit l’histoire et le scénario, n'a pas eu besoin de chercher bien loin pour trouver l'inspiration de Joe Gardner: « Même si nous avons commencé à travailler sur Soul depuis des années, jamais le film n’a semblé plus opportun qu’aujourd'hui. En cette période de grand bouleversement, nous avons tous été forcés de trouver un nouveau sens aux relations que nous avons et aux petits moments qui font que la vie vaut vraiment la peine d'être vécue ».

 

CRITIQUE: "SOUL"
CRITIQUE: "SOUL"

Au-delà l'amour de la musique cher à Disney et, plus particulièrement ici la rythmique ternaire du jazz, on adore la surprise créative car le spectateur ne s'attend pas à ce que l'arc narratif nous plonge aussi précipitamment dans une dimension parapsychologique, tout en repoussant formellement les limites de l'animation traditionnelle (tel "THX 1138" de George Lucas, à son époque). L'expérience est à la fois bluffante et radicale (surtout à l'aide d'un vidéoprojecteur), et notre esprit se laisse facilement guidé dans ce voyage cosmique et subtile, aux tons pastels, clin d'oeil au Pop Art des seventies, rappellant la série italienne "La Linéa".

 

En plus de sa réflexion sur l'existence de l'être humain au sein de l'univers, "Soul" a ce pouvoir de s'adresser à nos âmes et rendre compte de la beauté de la Vie sur Terre (d'autant plus dans le contexte actuel). Un propos simple et clair démontré avec talent, le tout servi par un casting 5 étoiles et une bande originale fabuleuse (Jon Batiste pour la partie jazz, Trent Reznor & Atticus Ross pour le "Grand Avant"). Disponible en exclusivité sur la plateforme Disney+ depuis le 25 décembre 2020, "Soul" de Pete Docter & Kemp Powers, vous invite dans une aventure unique, bouleversante et surprenante entre la ville de New York et le "Grand Avant". Un futur classique signé Disney, classé troisième dans notre TOP 10 2020.

 

NOTE: ★★★★☆  4 - 4,5/5

 

Courtesy of The Walt Disney Company France

Partager cet article

Repost0