Planète Cinéphile

Cette semaine

CANNES 2014 : "SPACE ODDITY" (SAMEDI 17)

Cannes2014-10.jpegCannes2014-11.jpeg

 

 

"Sommeil D'Hiver" ("Winter Sleep") de Nuri Bilge Ceylan & "Captives" d'Atom Egoyan étaient présentés en compétition officielle Vendredi.

 

Trois ans après le Grand Prix du 64ème Festival de Cannes pour "Il Etait Une Fois En Anatolie", Nuri Bilge Ceylan revient cette année pour présenter en compétition officielle, "Sommeil D'Hiver" ("Winter Sleep"). Aydin, comédien à la retraite, tient un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est éloigné sentimentalement, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, à mesure que la neige recouvre la steppe, l’hôtel devient leur refuge mais aussi le théâtre de leurs déchirements ...

 

Le nouveau long métrage de Nuri Bilge Ceylan est sans doute le plus personnel et ambitieux, mais également son projet le plus sombre et radical depuis "Les Climats". Mais, si vous le voulez bien, parlons vrai un instant et arrêtons les grands discours rhétoriques que l'on peut lire ici ou là. Durant 3h15, soit le métrage le plus long de la compétition, les trois quarts des séquences du film se résument en d'interminables discussions en huit clos. Et pour tout vous avouer, on est très loin de l'enquête/aventure policière d'"Il Etait Une Fois En Anatolie", qui nous balladait à travers les paysages mystérieux d'une terre inconnue. Ici, il fait froid, on vit dans la pierre et on évite le genre poétique - si vous voyez l'genre. Une caméra, la plupart du temps, fixe (entredécoupés de légers panoramiques bas-haut/haut-bas), rythmés par un montage de champs/contre-champs infernaux à deux axes. Et pour tout vous avouer, ça devient vite insupportable de se retrouver au beau milieu de conversations complexes qui n'en finissent plus de rebondir (et dont on ne souhaite pas forcèment se voir inclure), cadrés en plans rapprochés - on étouffe littéralement (ou on s'endort). Pourquoi avoir filmé le parlé (s'exprimer oralement), ça a peu d'intérêt, il existe la radio pour cela ? En quoi ça intéresse notre vue ? Pour le coup, on peut effectivement saluer le travail de direction d'acteur et d'interprétation qui n'a pas du être de tout repos. Au final, "Sommeil D'Hiver" ("Winter Sleep") emprunte davantage à la littérature et au théâtre qu'au langage cinématographique. Un propos intéressant à défault d'une mise en scène rébarbative, voir sadique. Une certaine "maladresse" (Note : 3,5/5) - Sortie (France) : 13 Août 2014.

 

8 ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu'elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d'élucider le mystère de sa disparition. "Captives", le thriller canadien d'Atom Egoyan présente une déconstruction narrative autour d'un kidnapping et d'une détention déjà vu, basée sur les systèmes de flash-back & flash-forward. Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas et Atom Egotyan se fourvoie une fois encore. Le seul intêret de choix de mise en scène, les références au cinéma de Brian De Palma - mise en abyme de l'image et d'auto-références ("De Beaux Lendemains"). On préfèrera revoir "Prisoners" de Denis Villeneuve ou (mieux) "Zodiac" de David Fincher. Le film qui a (pour le moment) le moins d'intérêt à concourir en compétition officielle (Note : 2,5/5) - Sortie (France) : 1er Octobre 2014.

 

Demain, on poursuivra la compétition officielle, avec "Saint Laurent" de Bertrand Bonello & "Les Nouveaux Sauvages" ("Relatos Salvajes") de Damián Szifron.

 

 

BONUS :

 

 

Guardians-Of-The-Galaxy.jpg

 

 

Bande-annonce N°2 : J-2 !

 

"Les Gardiens De La Galaxie", le nouveau film événement du studio Marvel, réalisé par James Gunn, sur une histoire de Nicole Perlman et James Gunn, nous entraîne dans l’espace. Il est interprété par Chris Pratt dans le rôle de Peter Quill alias Star-Lord, Zoe Saldana dans le rôle de Gamora, Dave Bautista ("Riddick") dans le rôle de Drax le Destructeur, Vin Diesel pour la voix originale de Groot et Bradley Cooper pour celle de Rocket ; avec aussi Lee Pace, Michael Rooker, Karen Gillan, Djimon Hounsou, John C. Reilly, Glenn Close dans le rôle de Nova Prime Rael et Benicio del Toro dans celui du Collector.

Synopsis : "Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être ..."

 

Sortie (France - 3D) : 13 Août 2014

 

 

 

 

 

 

Courtesy of Le Festival de Cannes, AFP, The Walt Disney Company France & Marvel Entertainment

Partager cet article