Planète Cinéphile

Cette semaine

"L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR", LA VERSION RESTAURÉE

"L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR", LA VERSION RESTAURÉE

Le 24 mars prochain, Pathé proposera aux cinéphiles plusieurs restaurations de son patrimoine, dont "Copie Conforme" (1947), "Cadet Rousselle" (1954) ainsi que "L'Étrange Monsieur Victor" (1938). Mis en scène par Jean Gremillon, cette oeuvre sombre dans le Toulon d’avant-guerre est à (re)découvrir dans une superbe édition DVD/Blu-ray.

 

Considéré aujourd'hui comme l'un des cinéastes les plus importants mais aussi l'un des plus mal connus du siècle dernier, Jean Grémillon n'a pas eu la carrière qu'il méritait. Mésestimé de son vivant, réhabilité post mortem dans les cercles cinéphiles comme « cinéaste maudit », Jean Grémillon a réalisé seize longs métrages et douze courts. Quelques-uns furent muets, d'autres parlants, tournés avec des stars du cinéma français (Jean Gabin, Michèle Morgan, Charles Vanel...). Son œuvre fut à la fois sociale et poétique malheureusement compromise par des pressions financières. Le réalisateur Paul Vecchiali disait de lui qu'il « n'avait pas eu la carrière que la profession lui devait et, plus grave encore, il n'avait pas toujours fait les films qu'il brûlait de faire. ».

 

"L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR", LA VERSION RESTAURÉE
"L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR", LA VERSION RESTAURÉE"L'ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR", LA VERSION RESTAURÉE

Militant antifasciste actif devenu président de la Cinémathèque à la Libération, Grémillon a inventé un cinéma à son image, lyrique et engagé à la fois. Dans ses films, le cinéaste oppose souvent le monde corrompu des riches à celui des travailleurs, mettant ainsi en scène l'ambiguïté entre l'ombre et la lumière, entre la fatalité et la révolte. Fréquemment aussi, ses héros s'acharnent à défier le déterminisme qui ruine leur liberté, la plupart du temps sans succès. Ces thèmes chers à son œuvre, ne cessent de hanter son "Étrange Monsieur Victor".

 

Ici, en maître du réalisme noir, Grémillon signe un film hagard et fantomatique. À partir d'un fait divers criminel, "L'Étrange Monsieur Victor" oscille entre innocence et culpabilité, réalisme quotidien et lyrisme sombre. Le réalisateur met en scène une relation fascinante, entre le fuyard innocent et le bourgeois coupable, interprétée par deux comédiens impeccables. Commerçant respectable le jour, meurtrier la nuit, Raimu est cet étrange Monsieur Victor. Sobre et nuancé, grandiloquent et gouailleur, tantôt colérique, tantôt mielleux et attendri, l'acteur excelle dans ce grand rôle insolite. Face à lui, Pierre Blanchard incarne avec une grande maîtrise de son art cet innocent condamné au bagne qui réussit à s'en évader. N'oublions pas aussi les rôles féminins qui complètent ce casting parfait : Viviane Romance et Madeleine Renaud, muse du cinéaste (elle tourna quatre fois devant sa caméra).

 

Infos techniques:

 

DVD · 1.33 · N&B · 98 min

LANGUES : Français Dolby Digital Mono 2.0 · Audiovision SOUS-TITRES : Anglais · Sourds et malentendants.

 

BLU-RAY · 1.33 · N&B · 102 min

LANGUES : Français DTS mono 2.0 · Audiovision SOUS-TITRES : Anglais · Sourds et malentendants.

 

PRIX du combo DVD/Blu-ray : 19,99€ TTC

 

Courtesy of Pathé & Imineo

Partager cet article

Repost0